EntreprisesServices

Bar à cocktails : comment le Harry’s Bar s’est transposé de Paris à Cannes

3 min de lecture
Franz-Arthur MacElhone et l'équipe du Harry's Bar Cannes

Depuis 1911, le Harry’s New York Bar est un haut lieu du cocktail à Paris. Le plus ancien bar à cocktails d’Europe vient d’ouvrir à Cannes avec, en plus de ses classiques, une carte dédiée. Un bel exercice de réinvention… au bout de la Croisette.

« Traditionnellement inventif depuis 1911 », le Harry’s Bar a posé mi-mai ses valises à Cannes (Alpes-Maritimes). « Le premier établissement a 110 ans. On voit à sa juste valeur le travail accompli par les générations précédentes », reconnaît Franz-Arthur MacElhone, propriétaire. Il a succédé à Harry MacElhone (premier membre de la famille à la tête du bar, en 1923, dans le 2ème arrondissement de Paris, rue Daunou), Andy et Duncan.

Terrasse - Harry's Bar Cannes

Une grande terrasse avec vue sur le port permet d’accueillir les clients.

Avant de fêter en décembre prochain le centenaire du Bloody Mary et du Sidecar dans la capitale, le plus ancien bar à cocktails d’Europe a emménagé à Cannes avec une différence majeure par rapport au lieu parisien : une terrasse de 150 mètres carrés. Les barmen peuvent conseiller 300 spiritueux et réaliser plus de 500 cocktails. Il s’agit de positionner l’établissement comme le pendant ensoleillé du Harry’s New York Bar Paris, avec des recettes adaptées à une consommation printanière et estivale.

Des cocktails adaptés à une consommation en terrasse

« L’objectif était de faire rayonner la marque là où on ne l’attendait pas », ajoute Franz-Arthur MacElhone. Conçue sous la houlette de David Palanque, chef barman, meilleur ouvrier de France, issu de l’hôtel Martinez, la carte fait la part belle aux cocktails rafraichissants et aux couleurs chatoyantes.

David Palanque - Harry's Bar Cannes

David Palanque, chef barman

L’Aloha Tiki (rhum Havana Club, liqueur de vanille, jus de fruit de la passion, sirop de falernum, absinthe), très onctueux, constitue la meilleure vente. Le Mistral, beaucoup plus sec, plus proche de l’esprit des cocktails classiques du Harry’s, suit : gin Beefeater, Lillet, jus de citron, concombre, tonic Fever-Tree Elderflower, bitter à la cardamone. Dans le Top 3, le Bloody Mary (vodka, tabasco, jus de citron, sauce Worcestershire, jus de tomate, sel et poivre) suit. Le cocktail a été créé en 1920 dans les locaux du bar parisien par Ferdinand Petiot, bartender à qui l’on attribue la paternité de la recette.

Bloody Carpet - Harry's Bar Cannes

Bloody Carpet

« Un Bloody Mary plus ensoleillé, plus dense en bouche », tel était l’objectif du Bloody Carpet, spécifique au Harry’s Bar cannois : vodka infusée à l’huile d’olive, concombre, fenouil, citron de Menton, jus de tomate, mix provençal. Un fatwash est réalisé pour la création du cocktail. Un cocktail très agréable à déguster, notamment par temps chaud (ce qui était le cas début août). Au rayon cocktails classiques, quatre fûts de Boulevardier (bourbon, vermouth rouge, Campari) sont actuellement vieillis sur place.

Bière artisanale bio - Harry's Bar Cannes

Une élégante bière blonde (5%), élaborée par la Brasserie des Ligures, à Peille (Alpes-Maritimes) complète l’offre. Une bière artisanale, bio, qui emmène le Harry’s Bar sur un terrain où on ne l’attendait guère, qui joue la carte de la « french touch » avec un aspect désaltérant (idéal en plein été) mais avec du corps.

Un projet sollicité par la ville

Une fois n’est pas coutume, c’est la ville de Cannes qui a sollicité le Harry’s Bar afin de dynamiser la zone du Port Canto, à la pointe du boulevard de la Croisette. Un lieu à l’écart du centre-ville, qu’il convient d’aller chercher – une trentaine de minutes à pied du Palais des festivals et des congrès. Cannois, Franz-Arthur MacElhone a travaillé durant deux ans à la mairie. De premiers contacts avaient été pris il y a cinq ans.

Harry's Bar Cannes

Ouverte sur l’extérieur, la salle reste soignée.

Le bar aurait dû ouvrir en juin 2020, un projet repoussé d’un an en raison de la crise. Sept personnes, toutes issues de l’hôtellerie haut-de-gamme, ont été recrutées. « Nous sommes un bar à part entière, mais avec un service 5 étoiles », appuie David Palanque. L’ouverture s’effectuera de manière saisonnière, du Mipim, salon dédié aux professionnels de l’immobilier, traditionnellement organisé en mars (sauf cette année en septembre) jusqu’au Tax free world exhibition (industrie du duty free) en octobre.

Même à 930 kilomètres, les connaisseurs du bar ne seront pas totalement perdus : la veste des barmen est de rigueur ; une patine a été réalisée à la main dans le local du bar, tandis que des whiskies de collection ont été acheminés en TGV.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2800 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Aux Sables d'Olonne, les recettes efficaces du bar The Goat

Aux Sables d’Olonne, le bar The Goat a ouvert ses portes il y a un an et demi, en se distinguant, en plus de la bière et de son esprit “chill”, par son menu de cocktails.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

5 cocktails pour passer l'été avec le rhum Eminente, sur le rooftop du Drawing Hôtel, à Paris

La marque de rhum cubain Eminente est à l’honneur au Drawing Hôtel, près du Louvre, à Paris, dans le cadre d’un rooftop cocktails pensé par l’équipe d’Adrian Nino.
La sélection de la rédaction

Ayo, nouveau bar-restaurant ouvert en continu aux Sables d'Olonne

Aux Sables d’Olonne, le nouveau bar Ayo, qui propose aussi de la restauration, mise sur une ouverture en continu et sur une large offre de cocktails, spritz et food pour se démarquer.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter