ÉconomieEntreprisesServices

Avec MyBusyMeal, le networking se met à table

Ce nouveau réseau social transpose les codes du networking aux repas.

MBM-CofoundersLancé en janvier dernier, le réseau social MyBusyMeal propose à ses membres de développer leur réseau autour d’un repas. Entretien avec ses cofondateurs, Sébastien et Fabien Carraro.

Quel constat vous a incité à créer MyBusyMeal ?

Nous nous basons sur un modèle simple et en même temps novateur : croire aux idées de chacun, les partager autour d’un repas avec des personnes qui ont les compétences complémentaires, développer son réseau professionnel avec l’objectif de réaliser ses propres projets. La gastronomie rassemble, les idées unissent. L’idée est de pouvoir faire du business avec l’objectif de transformer un déjeuner, un apéritif ou un dîner en une opportunité professionnelle intéressante.

Lors de déplacements professionnels, nous nous retrouvons souvent au restaurant seul, où presque, d’autres professionnels sont eux aussi dans cette situation. Il suffit de les inviter à notre table pour trouver des points communs et des synergies de travail. Leurs compétences et leurs idées sont souvent proches des nôtres et utiles à notre développement.

Comment vous positionnez-vous par rapport aux réseaux professionnels et aux clubs plus traditionnels de networking ?

À ce jour, aucune société ne propose du social dining professionnel avec la possibilité de géolocaliser ses membres et ceci gratuitement partout dans le monde. Nous souhaitons construire un nouveau réseau social professionnel authentique et convivial qui pourra vous aider à donner vie à vos idées et à réaliser vos projets. Nous pensons que la rencontre autour de repas favorisera les synergies entre les membres, appelés « BusyPeople ».

Nous espérons que notre site, qui est disponible en cinq langues sur smartphones, tablettes ou ordinateurs, nous permettra d’avoir un développement international. L’avantage de notre concept est que chacun peut choisir les personnes et le lieu ou il pourra partager ses idées, développer son projet et son réseau.

Comment s’effectue l’organisation d’un déjeuner entre membres, et disposez-vous de partenariats avec des restaurants par exemple ?

Les « BusyPeople » ont le choix soit de participer à un Busymeal créé par un membre de la communauté soit de créer son propre repas. La démarche est très simple et ne prend que quelques secondes, il suffit de visualiser sur la carte le repas auquel vous souhaitez participer et de cliquer sur « participer». Toutes les informations concernant le BusyMeal sont disponibles sur la fiche du repas (date, adresse, budget, participants, thème…) Une trentaine de restaurants ont été référencés en cinq semaines.

Quel est votre modèle économique ?

Nos membres ont la possibilité de profiter de nos services grâce à trois forfaits. Le forfait freemium, gratuit, permet d’accéder aux fonctionnalités de base. Le forfait Silver à 3.75€/mois permet en plus de rentrer en contact avec les membres. Le forfait BusyAngel à 99€ (un seul paiement pour un abonnement à vie) un clin d’œil aux Business Angels, un forfait pour ceux qui croient en notre aventure. Ce compte est exclusif et unique en son genre dans le monde du social network professionnel.

Nous proposons également un forfait à nos partenaires, à 10€ HT/mois : le site est également dédié aux professionnels de la restauration, de l’hôtellerie et aux sociétés d’évènementiel en leur permettant de développer leur clientèle et d’augmenter leur taux de remplissage et la visibilité de leur établissement. Grâce à ce forfait, ces sociétés pourront créer autant de repas qu’elles le souhaitent.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Start-up : le Barteleur joue la carte des cocktails embouteillés

Proposer des cocktails embouteillés aux professionnels de la restauration et aux amateurs avertis, telle est l’ambition de la start-up parisienne Le Barteleur.
EntreprisesManagement

Les astuces de Snapshift pour convaincre les restaurateurs en quête d’un outil de gestion de planning

Permettre aux restaurateurs de gérer le planning de leurs salariés, disposer d’un panorama des heures effectuées, telles sont les fonctionnalités de Snapshift.
EntreprisesManagement

Comment facilement appliquer le protocole sanitaire dans les bars et restaurants

Recueillir les coordonnées des clients, telle est la mesure prise par des restaurateurs parisiens pour retracer d’éventuels cas contacts. Face au Covid-19, les équipements de sécurité s’installent dans le paysage.

Laisser un commentaire