EntreprisesIndustrie

Avec Bonded et Triple Mash, Jack Daniel’s cherche à élargir sa cible

2 min de lecture
Chris Fletcher et Lexi Phillips - Jack Daniel's

Brown-Forman lance deux nouvelles références signées Jack Daniel’s, Bonded et Triple Mash, élaborées à partir de son emblématique Tennessee whiskey.

Fin septembre, le Whisky Live Paris a constitué l’occasion, pour de nombreuses marques de spiritueux, de présenter leurs nouveautés aux consommateurs et professionnels. Jack Daniel’s n’a pas échappé à la règle. L’emblématique whiskey de Brown-Forman enrichit sa gamme avec deux nouvelles références, Bonded et Triple Mash.

Pas de quoi, pour autant, perturber les habitués, martèlent Chris Fletcher et Lexi Phillips, respectivement master distiller et assistant distiller, qui ont fait le déplacement pour l’occasion. “Lorsqu’un consommateur voit notre bouteille, il sait ce qu’il y aura dedans, sans changement depuis 150 ans. Jack Daniel’s est une marque très populaire, qui se caractérise par sa constance. N°7 reste le point de départ de tous nos produits. La différence entre les gammes s’effectue sur la maturation et sur l’embouteillage”, expliquent-ils. Jack Daniel’s N°7 représente 90% des ventes.

“Bottled in bond”, une première pour la marque

Jack Daniel’s Bonded (50%) reprend donc la même base de Tennessee whiskey, mais bénéficie de l’appellation américaine Bottled in bond, qui atteste que le produit est d’issu d’une seule distillerie, d’un même entrepôt, de quatre ans de vieillissement minimum et d’un embouteillage au moins à 50%. Un strict cahier des charges datant de 1897, auquel Jack Daniel’s se prête pour la première fois. “Brown Forman possède deux tonnelleries. Le sourcing du bois s’effectue en interne. Le fût est l’ingrédient numéro 1 du whiskey américain”, souligne Chris Fletcher et Lexi Phillips. Au nez, on prend plus de temps que pour la version originale. Les notes de chêne sont plus prononcées.

A la dégustation, Triple Mash (50%) est, lui aussi, plus intense. Il s’agit d’un assemblage de trois whiskies : 60% de rye (seigle), 20% de malt whiskey et de 20% Tennessee whiskey. Il est possible de les déceler. “La quintessence des créations de la distillerie se retrouve dans un seul et même flacon”, décrit La Maison du Whisky, revendeur et organisateur du Whisky Live.

Après Single Barrel, ces nouvelles créations n’ont pas pour objectif de modifier l’image de la marque, mais d’élargir sa cible, assurent les managers. “Notre objectif est, avant tout, de parler au plus grand nombre. Nous avons un whiskey qui plaît à tout le monde, et nous pouvons aussi nous adresser à d’autres types de consommateurs.” Bonded et Triple Mash sont disponibles chez les cavistes.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2800 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Whisky : 5 nouveautés à découvrir pour renouveler votre cave cet été

Focus sur 5 nouveaux whiskies disponibles en ce printemps 2024, signés Compass Box, Castan, Ninkasi, Stauning et Ardnamurchan, distribués par La Maison du Whisky et par Dugas.
EntreprisesIndustrie

Armin étoffe sa gamme d'armagnacs et ses déclinaisons en cocktails

La start-up Armin, qui s’attèle à refaire découvrir l’armagnac depuis quatre ans, change ses étiquettes, et accentue sa stratégie cocktails.
EntreprisesIndustrie

"Les consommateurs s'intéressent au café de spécialité, qui peut aussi se développer en CHR", souligne David Serruys, du Collectif café

Les chiffres du café de spécialité restent encore peu connus en France : 800 torréfacteurs traditionnels, 4000 coffee shops. David Serruys, président du Collectif café, décrypte les enjeux de ce marché.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter