ÉconomieEntreprises

[Avant-première] Jack Sparrow, star du nouveau Pirates des Caraïbes à Disneyland Paris

Jack Sparrow - Avant-première Pass annuel Infinity - Pirates des Caraïbes - Disneyland Paris

Photos – Découvrez en avant-première la nouvelle version de Pirates des Caraïbes, qui intègre Jack Sparrow et des références à la saga cinématographique, à Disneyland Paris.

Jack Sparrow - Animatronique - Pirates des Caraïbes - Disneyland Paris
Jack Sparrow déclame désormais son amour du rhum et ses pensées adressées à ses amis marins à Disneyland Paris. Le pirate le plus célèbre de l’univers Disney fait son entrée, avec deux apparitions – la première, niché dans un décor, et la seconde, en guest star en fin de parcours – dans la nouvelle version de l’attraction Pirates of the Carribean, actuellement en phase d’avant-premières avant sa réouverture officielle le 24 juillet. « Larguez les amarres pour un voyage à une époque où les pirates terrifiaient les hautes mers ! Gardez bien les yeux ouverts car vous pourriez apercevoir le capitaine Jack Sparrow qui tente de mettre la main sur le trésor du village… », avertit le resort au terme de sept mois de travaux, qui achèvent le programme de rénovation des attractions emblématiques du Parc Disneyland entamé fin 2015.

Nouvelle entrée de l'attraction Pirates des Caraïbes - Disneyland Paris

Restaurant Captain Jack's - Pirates des Caraïbes - Disneyland Paris

Les bateaux longent toujours la salle de restaurant.

Entre 1992, date de l’ouverture de l’attraction à Disneyland Paris, et 2017, cinq films (le premier, La malédiction du Black Pearl, étant sorti en 2003) ont en effet remis au goût du jour la licence Pirates des Caraïbes, inaugurée en 1967 au parc Disneyland d’Anaheim, en Californie. L’occasion, pour les équipes de Disney, d’introduire, comme le prouve l’arrivée tonitruante de Jack Sparrow, de nouvelles références. Il y a quelques semaines, Johnny Depp est même venu découvrir son double à Marne-la-Vallée ! Le commodore Hector Barbossa, pirate maudit, s’offre ainsi une belle visibilité dans l’attraction. Des ajustements ont également été réalisés sur les scènes d’enchères, où les femmes ne sont plus en vente.

Scènes au village - Pirates des Caraïbes - Disneyland Paris 19983924_1369900329761245_3418312869947439995_o 19983664_1369899089761369_383317574330072705_o

Les visiteurs peuvent aussi découvrir de nouveaux aménagements aux abords immédiats de l’attraction, avec des pavés disposés tout au long de la zone. La file d’attente extérieure a été réaménagée pour apporter de la fluidité. La file intérieure, elle aussi rénovée, plonge toujours dans le noir les aventuriers, qui ne doivent pas «avoir peur de se mouiller». En effet, après la première partie de l’attraction, qui longe toujours le restaurant (renommé Captain Jack’s, restaurant des pirates en lieu et place du Blue Lagoon), une nouvelle chute d’eau associant projection, audio et paroles de pirates (Davy Jones et Barbe Noire) apparaît : «il y a des histoires par milliers dans cet endroit maudit !» En fond sonore, la célèbre musique Yo Ho, a pirate’s life for me s’est faite discrète au profit de musiques tirées des films. Des LED mettent en lumière ces éléments, les 116 animatroniques et l’ensemble de l’attraction, conformément à la politique environnementale déployée par l’entreprise.

Zone réaménagée à Pirates des Caraïbes - Disneyland Paris

Les cast members prennent leur service dans la zone réaménagée aux abords de l’attraction. 3 000 m² de façades ont été repeintes, et un parking poussettes a été créé.

Le galion des pirates - Disneyland Paris

Précédemment rénové, le Galion des Pirates annonce toujours la couleur.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Société

Do it yourself : à Paris, le succès de Brew Unique ne se dément pas

A Paris, Brew Unique a cinq ans. L’atelier de brassage a renforcé ses efforts auprès des entreprises et s’attèle à faire connaître…
Entreprises

[Vidéo] Comment Disneyland Paris a accueilli ses premiers visiteurs après la crise

Mesures sanitaires renforcées, jauge de visiteurs : le protocole post-crise de Disneyland Paris ne fait pas oublier les ingrédients incontournables de la magie.
EntreprisesServices

Réouverture de Disneyland Paris le 15 juillet : ce qu’il faut savoir

C’est avec une capacité d’accueil réduite, sur réservation obligatoire, que Disneyland Paris accueillera le 15 juillet ses visiteurs, quatre mois après sa…

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.