ÉconomieInvestissementMarchés et finance

L’accès au crédit, point épineux pour les PME

1 min. de lecture

Les dirigeants de PME déplorent les difficultés qu’ils éprouvent à financer leurs investissements.

49 % des dirigeants de PME interrogés par l’Ifop pour KPMG et la CGPME* indiquent que leur banque finance leurs projets avec des frais élevés ou avec des montants plus faibles que souhaités. En mai dernier, ce chiffre s’élevait à 41 %. De plus, 42 % des sondés déclarent que leur banque demande des garanties supplémentaires : les craintes sur la viabilité des petites et moyennes entreprises demeure toujours forte. Pour 54 % des sondés, la situation économique actuelle a des impacts « plutôt négatifs » sur les conditions d’accès aux crédits auprès de leur banque.

Les chefs d’entreprise interrogés ont essentiellement besoin de crédits pour financer des investissements de remplacement ou d’entretien pour leur exploitation (locaux, matériel…), les besoins d’investissements en équipements étant moindres. Ces prévisions de dépenses s’inscrivent dans un contexte difficile : 54 % des dirigeants de PME expliquent que la principale difficulté que leur entreprise rencontre aujourd’hui consiste en une baisse du chiffre d’affaires. Les hausses sur les coûts ou les prix des fournisseurs représentent également une source d’inquiétude pour les sondés.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 402 chefs d’entreprise de 10 à 500 salariés, par téléphone et in situ, du 16 au 23 septembre.

2264 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Comment Castarède, la plus ancienne maison de négoce d'armagnac, traverse la crise

Créée en 1832, la maison Castarède, négociante et productrice d’armagnac, souffre des restrictions liées au commerce et de la fermeture des CHR. Elle dispose par ailleurs d’une gamme dédiée aux bars à cocktails.
ÉconomieEntreprises

“L'Etat ne peut ignorer les conséquences économiques et sociales de la fermeture des bars-restaurants”, alerte Paul Chantler (FrogPubs)

Exploitant de dix bars-restaurants et d’une brasserie, Paul Chantler alerte sur les difficultés financières de FrogPubs, et élargit le débat à l’ensemble du secteur. Les acteurs du CHR génèrent des externalités positives que l’Etat doit prendre en compte, indique-t-il.
FocusMarchés et finance

Les 8 crypto-monnaies les plus courantes sont...

Vous vous intéressez aux crypto-monnaies, et souhaitez aller plus loin que les très connues Bitcoin et Ethereum ? Découvrez les crypto monnaies les plus courantes, et apprenez-en davantage sur chacune d’entre elles.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire