ÉconomieEntreprises

[Vidéo] Brooklyn Brewery veut faire de l’effet avec sa bière sans alcool

1 min de lecture
Brooklyn Special Effects - Bière sans alcool

Brooklyn Special Effects titre à 0,4°. Une bière sans alcool qui entend pourtant s’inscrire durablement dans le portefeuille de Brooklyn Brewery.

Pour lancer sa nouvelle référence, Brooklyn Brewery a fait le choix d’une campagne aux motifs résolument hypnotiques. Une manière de prouver que sa nouvelle bière ne laisse pas indifférent. « Dans les films, les effets spéciaux vous font croire que vous voyez l’incroyable. Avec Brooklyn Special Effects, vous allez goûter quelque chose d’incroyable : une délicieuse bière sans alcool », promet l’entreprise de New York. La bière titre à 0,4°, loin des taux affichés par certaines références de la marque.

Afin d’arriver à « faire de l’effet », l’équipe de Brooklyn Brewery a fait appel à une technique connue des beer geeks, le dry-hopping, qui consiste à ajouter du houblon à froid, après la première fermentation, dans l’objectif de gagner en arômes. « Nous utilisons une méthode de fermentation spécialement développée qui limite la quantité d’alcool créée, tout en permettant le développement de saveurs plus traditionnelles dans la bière », poursuit-elle. Les houblons Citra (très amers), Amarillo (aux arômes floraux et fruités) et Mosaic, eux aussi connus des amateurs de bière, font partie de la Brooklyn Special Effects.

L’American amber lager de Brooklyn Brewery a été commercialisée dans un premier temps en Suède, où la distribution d’alcool est très réglementée. Elle est disponible en France, distribuée par House of Beer, depuis le début du mois, en grandes et moyennes surfaces ainsi que dans le circuit cafés-hôtels-restaurants. D’autres pays, dont le Royaume-Uni, devraient suivre – les Etats-Unis seront servis plus tard. Des accords avec de la salade, du poulet rôti ou du fromage de chèvre sont recommandés.

La campagne publicitaire en vidéo :

A lire également
EntreprisesIndustrie

"Les consommateurs s'intéressent au café de spécialité, qui peut aussi se développer en CHR", souligne David Serruys, du Collectif café

Les chiffres du café de spécialité restent encore peu connus en France : 800 torréfacteurs traditionnels, 4000 coffee shops. David Serruys, président du Collectif café, décrypte les enjeux de ce marché.
Entreprises

Jean-Charles de Castelbajac redécore 1664 Blanc pour la haute saison printemps-été

Avec un design signé Jean-Charles de Castelbajac et un cocktail créé par Rémi Massai, la bière 1664 Blanc compte asseoir son leadership au cours de la saison printemps-été.
EntreprisesIndustrie

“Bulles de Ruche passe de la phase de lancement à celle des volumes”, explique Marc-Antoine Fulconis

Après avoir levé 1 million d’euros fin 2023, Bulles de Ruche accélère son développement. Créée en 2020, cette start-up parisienne (6 personnes) spécialisée dans la création et la vente de boissons innovantes à base de miel s’apprête à renouveler le packaging de ses différentes références à l’été 2024, Année durant laquelle elle compte atteindre les 100 000 bouteilles d’hydromel, sa boisson phare.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

2 commentaires

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.