Aller au contenu

Les Traiteurs de France souhaitent être plus engagés

Le réseau des Traiteurs de France (36 entreprises, 1500 personnes) poursuit ses efforts environnementaux. Engagée il y a deux ans, sa démarche de certification se poursuit, parallèlement à des initiatives sociétales. Claire Pennarun, présidente de la Maison Pennarun (à Ergué-Gabéric et à Rennes) et vice-présidente de Traiteurs de France en charge de la qualité et de la responsabilité sociale et environnementale, nous en dit plus.

« Nous sommes toujours engagés dans notre certification ISO 20121 (Systèmes de management responsable appliqués à l’activité événementielle). A ce jour, nous avons presque la moitié du réseau certifié, et l’objectif est d’avoir l’ensemble de nos adhérents certifiés pour la fin de l’année 2018.

Les Traiteurs de France poursuivent leurs actions communes, notamment en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. En effet, l’ensemble des adhérents s’est engagé à être en mesure de proposer une solution de redistribution des produits non-consommés sur réception à une ou plusieurs associations. Pour promouvoir les produits locaux  et de saison, nos adhérents sont par ailleurs en mesure de proposer des menus locavores, c’est-à-dire qu’un minimum de 70% de produits qui les composent sont issus de productions locales, à moins de 200 kilomètres du laboratoire de production.

Des ateliers auprès des jeunes

L’engagement des Traiteurs de France en matière de RSE passe aussi par la sensibilisation de la filière évènementielle, les adhérents mettant un point d’honneur à communiquer leur démarche auprès de leurs équipes, de leurs fournisseurs, de leurs clients afin de favoriser et de développer largement ces pratiques.

Notre plan d’action commun est en perpétuel évolution, en effet, pour 2018/2019, nous avons choisi de travailler particulièrement sur les jeunes et l’insertion et nous avons pour projet (mais néanmoins bien avancé) de développer un partenariat avec l’association La tablée des chefs, l’idée étant que nos chefs organisent des ateliers culinaires avec les jeunes en maison d’éducation sur la France entière. Ce projet devrait démarrer en septembre prochain pour une trentaine de séances organisées par nos adhérents sur l’année. »

Publié dansEnvironnement-SantéSociété