Aller au contenu

Omnivore allie le sucré et le salé à Paris

Omnivore, 14ème édition à Paris. « Comprendre et respecter les racines, pour mieux bâtir l’avenir », tel est le fil conducteur dressé cette année par son directeur, Luc Dubanchet. Le festival gastronomique va cultiver, du 10 au 12 mars à la Maison de la Mutualité, à Paris, le lien à la terre : « la cuisine est un écosystème ». Les Pays-Bas prendront le relais de la Flandre au rang des invités d’honneur.

Autre temps fort, la fusion des scènes salé et sucré autour de « la grande scène », en faisant alterner chefs cuisiniers et pâtissiers devant les visiteurs. « Faut-il encore en 2019 opposer la cuisine à la pâtisserie ? Les rivalités et les vieilles habitudes des brigades sont certes tenaces, mais Omnivore irait contre l’histoire en ne mutualisant pas une grande scène pour accueillir les acteurs principaux de la création culinaire », précise l’équipe d’Omnivore.

Dans les étages, la bière cède cette année sa place à un village Champagne de vignerons, accompagné de masterclasses : « vin tactile, vin de gastronomie », « quel dosage pour chaque plat », « l’art de l’assemblage »… Le Collège culinaire de France tiendra également salon. Un programme qui s’accompagne bien évidemment des exposants sélectionnés par Transgourmet et de dîners événementiels.

Publié dansFocus