Aller au contenu

Mort Subite va faire découvrir ses bières aux Parisiens

Mort Subite ouvre son «bar à lambics» du 25 avril au 4 mai à Paris. Un lieu éphémère pour découvrir l’univers des bières belges à travers de nombreuses animations.

Mort Subite compte de nouveau séduire les Parisiens. Après un événement en petit comité l’an dernier, la brasserie belge, aujourd’hui dans le groupe Heineken, investit un bar du 10ème arrondissement (266, rue du Faubourg Saint-Martin) du 25 avril au 4 mai pour présenter ses produits, mettre en avant les méthodes de brassage, mais aussi alterner des soirées festives ou dédiées aux accords mets-bières. Un concept déjà testé avec succès en novembre dernier par Brooklyn Brewery.

Lors de la soirée d’ouverture, les produits seront présentés. Le vendredi 26, place à une soirée stand-up avec quatre humoristes belges (Belgian Comedy Night). Le samedi 28 avril, pleins feux sur la soirée Boudin room, avec un boucher-charcutier qui a créé des soirées thématiques en Belgique avec du boudin élaboré sur place et un DJ. Le dimanche, un brunch belge aura lieu avec l’association  de restaurateurs solidaires Ernest. Le mardi 30 mai, des food pairings bière et fromage seront proposés. Le 1er mai, un caricaturiste sera présent. Le jeudi 2 mai, soirée fermentation et dégustations : le lambic est en fermentation spontanée, associé à des produits fermentés. Le vendredi 3 mai, les convives ayant réservé pourront dîner.

Des nouveautés

A cette occasion, Mort Subite lancera sur le marché français l’Oude Gueuze et l’Oude Kriek, disponibles en petits volumes dans des points de ventes sélectionnés (cavistes et cafés-hôtels-restaurants), après des lancements réussis en Belgique. Autre nouveauté, la Gueuze change de format en passant de 37,5cl à 33cl, « plus simple en circuit hors-domicile » avec un format plus classique et une gamme de prix plus adaptée.

Seul regret pour Mort Subite : l’arrêt de la Blonde, « un peu décalée par rapport aux autres références puisque, traditionnellement, nous n’utilisons pas de houblon frais », explique Mégane Tripodi, nouvellement nommée brand ambassadrice. Il se murmure toutefois qu’une bière aux cerises de Schaerbeek, « avec un côté très vineux », sera aussi disponible au bar…

En immersion

Le bar à lambics - Mort Subite - Paris - 2019

Le bar à lambics - Mort Subite - Paris - 2019

Jusqu’au 4 mai, Mort Subite est donc à l’honneur dans un lieu dédié. « La marque est très éclectique, tout comme ses produits, qui s’adressent en partie à une large cible, et qui visent pour d’autres un public d’amateurs », souligne Mégane Tripodi.

Le bar à lambics - Mort Subite - Paris - 2019

Le bar à lambics - Mort Subite - Paris - 2019

Avec Bruno Reinders, maître brasseur, l’occasion unique d’en savoir plus se présente. Il nous présente la Schaerbeekse, qui n’a été brassée qu’à hauteur de 70 hl, se distingue par ses petites cerises (3000 kg utilisés pour le batch). Elle est disponible en bouteille en Belgique chez Colruyt jusqu’à épuisement des stocks. Les consommateurs grand public ne sont toutefois pas oubliés par Mort Subite, qui leur propose aussi bien la Lambic Kriek, « fabriquée avec des cerises griottes fraiches cultivées à 40 km », la gorsen et la kelleris. L’Oude kriek, elle, est composée à 95% de vieux lambics vieillis en fûts de chêne avant une refermentation en bouteille.

Le bar à lambics - Mort Subite - Paris - 2019

Le bar à lambics - Mort Subite - Paris - 2019
Le bar à lambics – Mort Subite – Paris – 2019

Le Bar à lambics est également le lieu idéal pour apprendre que la Lambic Botanic, lancée il y a un an à destination du public français, sera de nouveau brassée. Cette bière conçue avec des épices fraîches (cardamome et baies de genièvre) pourra être retrouvée au cas par cas chez Franprix, après une première saison chez Leclerc. Elle est disponible ponctuellement en CHR.  Tout aussi surprenants, deux cocktails (Clair-amère et Kriek fizz) sont aussi proposés au comptoir. Un autre moyen de découvrir la bière, tout comme des associations gourmandes grâce à l’offre food.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEntreprisesFocus