Aller au contenu

MorningCroissant, l’Airbnb des touristes d’affaires, trace sa route

La start-up MorningCroissant, qui propose aux touristes d’affaires de louer des meublés avec une offre économique, fête ses cinq ans. Elle compte poursuivre son développement.

«Louez un logement moins cher que l’hôtel», promet MorningCroissant. Créée en 2011, cette start-up propose de louer des meublés pour de courtes ou moyennes durées, principalement sur un marché B2B. Elle propose 13.000 hébergements, regroupés en deux offres (éco et premium), dans 750 villes. Une commission de 15% est prélevée auprès du locataire – elle s’élève, auprès du loueur, à 3%. Son président-fondateur, Alix Tafflé, répond aux questions de Business & Marchés.

Alix Tafflé - Fondateur de MorningCroissant.fr

Quel regard portez-vous sur le développement de MorningCroissant depuis son lancement?

Alix Tafflé – Je porte un regard enthousiaste évidemment et également surpris. Comme pour beaucoup d’autres jeunes entreprises, le développement ne s’est pas déroulé comme nous l’avions prévu initialement. Nous nous sommes adaptés en fonction des besoins des utilisateurs. En 2011, nous avons lancé MorningCroissant.fr sur un modèle de place de marché de locations meublés entre particuliers. Aujourd’hui, nous sommes davantage devenus une place de marché entre professionnels et nous avons de beaux projets de développement en France et en Europe. Je suis très content de ce que nous avons réalisé en cinq ans.

Quelles sont les attentes des touristes d’affaires lors de leurs déplacements?

Les professionnels en déplacement ont trois préoccupations : le temps, le rapport qualité-prix et la simplicité. Le temps d’abord est un facteur capital. Ils veulent pouvoir réserver un train, un vol, un hébergement en un rien de temps. Il faut donc des interfaces en ligne, simples et directs permettant des réservations instantanées. Bien entendu, la qualité du service est importante mais les professionnels ne sont plus prêts à y mettre le prix fort. Ils sont donc friands d’alternatives qui leur permettront de faire des économies mais sans compromis sur la qualité. Enfin, le touriste d’affaires veut que ce soit simple : prendre un vol qui part à un bon horaire, louer une voiture à la gare où il arrive, trouver un hébergement bien placé ou encore louer un logement avec cuisine pour un déplacement longue durée.

Ces besoins ont-ils évolué ces dernières années?

Pour moi, on observe deux changements majeurs ces dernières années. Le premier changement vient des entreprises en elles-mêmes : à la recherche d’économies, elles réduisent de façon conséquente leurs frais de déplacement. Elles font ainsi de plus en plus appel à des acteurs alternatifs comme EasyJet pour les vols ou MorningCroissant pour les hébergements.  Le deuxième changement vient des salariés eux-mêmes : ils utilisent de plus en plus, pour leurs déplacements professionnels, les mêmes services que ceux qu’ils utilisent à titre personnel. Ils vont donc commander un Uber plutôt qu’un taxi et réserver un meublé plutôt qu’un hôtel.

Comment vous situez-vous par rapport aux hôtels et aux plateformes de type Airbnb?

Notre service est en fait assez différent de l’hôtel. Nous proposons des meublés et non des chambres. Nos clients disposent donc d’un plus grand espace et d’une cuisine dans leur logement. Si on regarde la durée des séjours, on voit bien que cela ne répond pas au même type de besoin : notre séjour moyen est de huit nuitées contrairement à deux pour l’hôtel. Nous sommes régulièrement présentés comme le AirBnb français. Comme eux, nous proposons effectivement un grand nombre de logements de particuliers à la location. Nous proposons également un grand nombre des logements issus de partenariats passés avec des groupes immobiliers (résidences étudiantes, résidences seniors, appart-hôtels). De plus, nous opérons en conformité avec la législation. Cela nous permet entre autres d’éditer des factures et des contrats en bonne et due forme, ce qui est très apprécié des professionnels en déplacement.

Quels sont vos objectifs de développement?

Pour répondre aux besoins de nos utilisateurs, nous adaptons constamment notre plateforme et notre offre de logements aux locations plus longues, de quelques semaines à quelques mois. Nous avons axes de développement majeurs. D’une part, la location moyenne durée : nous allons continuer à développer notre offre afin de répondre de façon simplifiée à la demande croissante pour les séjours d’un mois à un an. D’autre part, l’international : nous avons l’ambition de devenir un acteur majeur en Europe. Nous serons ainsi présents en Espagne dès cet été et probablement bientôt aussi en Angleterre!

Publié dansEconomieEntreprisesServices