Aller au contenu

L'Allemagne se prémunit face aux fonds souverains

L’Allemagne se prémunit face à la montée en puissance des fonds souverains. Désormais, l’Etat pourra opposer son veto à tout projet d’investissement étranger supérieur à 25 % dans une entreprise appartenant aux secteurs de la « sécurité et de l’ordre public », rapporte Le Figaro. Les pays de l’Union européenne ne seront pas concernés. « Les nouvelles règles sont très mesurées et ne permettent que dans très peu de cas l’intervention de l’État dans des projets d’investissements étrangers« , a néanmoins tempéré le ministre de l’Économie Michael Glos, qui doit affronter les critiques de la Fédération de l’industrie allemande.

Les réserves des fonds souverains attendraient selon plusieurs sources concordantes les 3.000 milliards de dollars; pour la plupart en provenance du Moyen-Orient (dont les Etats tirent profit des recettes engendrées par l’exploitation du pétrole).

Publié dansEconomieMarchés et finance