Aller au contenu

De l’intérêt de digitaliser vos processus de formation

Découvrez 3 raisons de faire passer vos processus de formation au digital avec Jérôme Bruet, PDG de l’éditeur de logiciels e-doceo, leader français de l’e-learning.

« L’ensemble du processus de formation connaît une véritable mutation digitale depuis une dizaine d’années. Avec des individus totalement interconnectés utilisant des technologies souvent plus poussées que celles fournies par l’entreprise elle-même, les services formation et RH ne pouvaient pas passer à côté de cette (r)évolution numérique. Aujourd’hui, le numérique a intégré quasiment tous les secteurs d’activité (presse, vente, prestation de service, etc.). Mais qu’en est-il au niveau de la formation ? Quel est l’intérêt de digitaliser les processus de formation ?

Être plus réactif

Le premier intérêt à digitaliser les processus de formation est d’améliorer la réactivité face aux besoins de formation. Mettre en place une formation classique (dite « en présentiel ») nécessite des délais de mise à œuvre relativement importants : tant sur le plan de la conception que de la délivrance de la formation (déplacements des formateurs et apprenants).

La digitalisation permet de créer des formations très rapidement grâce à des outils conçus et pensés pour cela,  et ensuite de les diffuser tout aussi rapidement à l’ensemble des apprenants, collaborateurs ou même encore à une communauté d’individus. L’entreprise peut déployer des formations dans des temps réduits et suivre le rythme soutenu imposé par les sorties de produits, les nouvelles normes, ou encore des nouveaux procédés etc…

Un gain en réactivité que l’on retrouve côté apprenant car celui-ci peut suivre sa formation lorsqu’il le souhaite et sur des durées courtes. La digitalisation de la formation permet à l’entreprise de répondre plus rapidement aux besoins en formation de ses salariés et donc de les faire monter en compétence plus régulièrement.

Consommer la formation plus facilement

Nous n’apprenons pas aujourd’hui comme nous apprenions hier. Nous sommes immergés en permanence dans un flux d’informations qui rend la connaissance disponible et accessible en un instant sur nos smartphones ou tablettes. Chaque déplacement ou temps de pause est l’occasion de s’informer en vidéo ou à travers un article ou un dossier. Nos modes d’apprentissage sont en train d’évoluer avec le numérique.

Qui n’a jamais été lire sur un forum, solliciter une communauté ou regarder une vidéo sur Youtube pour apprendre à utiliser un appareil ou comprendre un fonctionnement ? Nous tendons vers un modèle de formation où les apprenants sont réellement proactifs. Le social learning devient incontournable et de nouvelles solutions telles que SkillCatch participent à cette mutation. Cette application permet à tous de capturer les talents, savoir-faire, connaissances et expériences de chacun en vidéo et de les partager en quelques minutes.

Capitaliser le savoir

La formation est un vecteur de performance des entreprises. Les collaborateurs sont les détenteurs de savoir-faire et de connaissances plus ou moins pointus qui les font évoluer. Les DRH ont un grand intérêt à centrer leur action sur la transmission du savoir et valoriser le «capital learning». En étant garant du stockage et de l’archivage des connaissances mais surtout de la mise en œuvre de leurs transmissions, le service formation se place comme l’un des piliers principaux de l’entreprise. Il va gérer la matière pédagogique et sa diffusion auprès des collaborateurs et partenaires.

Le capital pédagogique n’est pas l’unique avantage de la digitalisation des processus, la personnalisation individuelle des parcours de formation est un levier important de croissance. En fonction des différentes expériences, des niveaux de connaissances et des formations de chaque employé, le digital permet d’offrir à chacun une formation qui a du sens pour lui.  La productivité et l’efficacité des équipes sont alors directement touchées. »

Jérôme Bruet, PDG d’e-doceo

Photo: E-learning concept par Shutterstock/Graphicworld

Publié dansEconomieEntreprisesManagement