Aller au contenu

Crowdfunding : 10 projets repérés à Europe Refresh

Ces 10 projets, présentés au salon Europe Refresh organisé par KissKissBankBank, comptent sur le crowdfunding pour se concrétiser ou se développer.

Organisé par le site internet de crowdfunding KissKissBankBank en partenariat avec les Halles de Schaarbeek (Belgique) et le Carreau du Temple (Paris), le salon du financement participatif Europe Refresh a permis à une quarantaine de porteurs de projets de pouvoir mettre en avant leurs initiatives auprès des visiteurs.

L’édition parisienne s’est tenue du 10 au 12 octobre. Business & Marchés y a repéré dix projets qui, chacun dans leur domaine, se démarquent par leur originalité. Avec toujours en ligne de mire la date d’échéance des levées de fonds : si la totalité de la somme demandée n’est pas récoltée, le versement n’est pas effectué.

Alimentation

Le Goût du Bœuf commercialise depuis dix mois des pièces de viande découpées par un artisan boucher sélectionné au préalable, à partir d’animaux issus d’élevages sélectionnés. Trois races sont proposées (Aubrac, Limousine bio, Salers). Les commandes sont expédiées par voie postale, après commande en ligne. Le créateur de l’entreprise, Rémy Dubernet, ingénieur de formation, compte réaliser une embauche au moyen des fonds levés et acquérir une bête par semaine, pour « valoriser les circuits courts ».

L’équipe de L’arbre à cuire, composée de trois artistes, souhaite construire, sur les hauteurs du Mont Beuvray, dans le parc naturel régional du Morvan, une cuisine d’un genre nouveau. Le lieu se composerait d’un tronc de chêne de 22 mètres, transformé en cuisine collective par le biais de sa sculpture. Les fonds récoltés serviraient à acquérir le matériel nécessaire au fonctionnement de la structure.

Pédagogie

Le PLOG, basé dans la métropole lilloise, ambitionne de se déplacer au moyen d’une « unité mobile d’organisation et d’animation d’événements numériques et culturels ». A la fois fablab, lieu de formation et de création, atelier ambulant et espace pédagogique, le Plog (pour charrue, en islandais), compte acquérir un bus pour mener ses actions sur le terrain. Les collectivités ou les entreprises desservies contribueraient financièrement aux interventions réalisées.

Textile

Basée à Londres, l’équipe de Constant Climbing ambitionne de développer sa production de vêtements éthiques d’escalade, en coton bio issu du commerce équitable. Surfant sur la vague du lifestyle, à l’instar de Quiksilver pour le surf, la marque souhaite se faire un nom en produisant davantage et en étendant sa collection avec les fonds collectés.

En dernière année de master à Bruxelles, Elise Peroi compte pour sa part sur les internautes pour pouvoir se doter du matériel nécessaire à son métier de designer textile, et créer sa structure. Elle réalise des tableaux en textile, qui peuvent notamment être accrochés. Un métier à tisser, des matières premières (soie, lin) et le dépôt de sa marque figurent parmi ses dépenses prioritaires.

L’association francilienne La Réserve des arts, née en 2008 et soutenue par la région, compte quant à elle mettre à disposition des créateurs qu’elle accompagne des ateliers de fabrication, dotés de nombreux outils et de matériaux. L’association récupère des chutes textiles et les revend à des créateurs.

Technologie

Crée par de jeunes ingénieurs nancéens, le boîtier multimédia Panda (Personal And Nomad Data Access), constitue un cloud personnel, sécurisé et social. Les données issues des différents appareils y étant connectées peuvent être centralisées et redistribuées sur d’autres devices, tandis qu’une mémoire flash permet d’en conserver. Le début de la mise en production et l’enrichissement des fonctionnalités sont au menu des projets prévus si la collecte de fonds aboutit.

Industrie

Jean Bouteille souhaite pour sa part valoriser la réutilisation des bouteilles en verre, en les consignant et en les associant à un système de vente en vrac de liquides. Le lavage des bouteilles s’effectue localement, d’où la nécessité de développer un réseau, tandis que des commerces (situés pour l’heure dans le Nord et en Belgique) disposent de mobiliers spécifiques. Les fonds levés seront dédiés au développement de l’activité.

Design

Le designer belge Gauthier Poulain promeut pour sa part ORA, un objet à mi-chemin entre photophore et diffuseur d’odeur, entièrement modulable. Verre teinté, noir ou transparent ; anneau en bois clair ou foncé… La modularité et le design de cette bougie constituent ses atouts. Les fonds récoltés permettront de lancer la production.

Edition

Street/Book ambitionne de redonner le goût de la lecture de textes issus de la littérature classique en les revisitant sous forme d’une succession de planches dessinées. Le Bâteau ivre d’Arthur Rimbaud figure notamment au programme des parutions. Commercialisés à un prix volontairement accessible (10 euros), les livres seront imprimés en format poche, pour pouvoir être facilement lus et diffusés. Les fonds serviront à promouvoir les livres.

Photo : Flat design style modern par Shutterstock (auteur : Bloomua)

Publié dansActualité socialeSociété