Aller au contenu

Comment Talend a conquis le marché de l’intégration de données open source

Mis à jour le 16 octobre 2016

TRIBUNE. En dix ans d’existence, Talend s’est imposé comme une référence sur le marché du big data et des solutions d’intégration cloud. L’entreprise, qui compte près de 600 collaborateurs dans 14 bureaux et 10 pays, et plus de 1300 clients dans le monde, compte répondre aux challenges du futur associés à la transformation digitale. Son directeur technique (CTO), Laurent Bride, responsable France, retrace cette décennie de développement pour Business & Marchés.

2006-2011: naissance d’un disrupteur

«Talend a été créé par Bertrand Diard et Fabrice Bonan, qui travaillaient ensemble depuis 4 ans auprès de grands comptes marché de l’intégration de données. Pour prendre en charge la croissance exponentielle des volumes de données (la quantité de données produite est doublée chaque année) et assurer la mise à disposition rapide de ces données auprès des métiers, les entreprises n’ont pas d’autre choix que de mettre en œuvre les outils d’intégration de données des leaders que sont à l’époque Informatica et IBM.

Or, leurs solutions ciblent principalement les grandes entreprises, sont caractérisées par un mode de programmation propriétaire. L’ambition de Talend est de démocratiser ces technologies d’intégration de données, en proposant une rupture technologique et commerciale, matérialisée par l’adoption du modèle open source. Talend offre en téléchargement gratuit une version fonctionnelle de son noyau et des modules de base.

Une première levée de fonds de 2,1 millions d’euros a été réalisée en 2006, suivie rapidement d’une deuxième en 2007. En 2007, la première implantation internationale de Talend est inaugurée aux Etats-Unis, et la seconde en Allemagne. En Janvier 2009, Bernard Liautaud, fondateur de Business Objects, mène un nouveau tour de table de 12 millions de dollars. Celui-ci sera suivi en 2010, par une nouvelle levée de fonds de 8 millions de dollars. Parallèlement, Talend se développe au Royaume-Uni et au Japon.»

2011-2013: extension du périmètre

«Avec l’achat de Sopera fin 2010, réalisée grâce à une levée de fonds de 34 millions d’euros, Talend passe à la vitesse supérieure. Si cette acquisition permet d’enrichir les fonctionnalités des solutions d’intégration de Talend, elle contribue surtout au développement d’une plate-forme complète et unifiée couvrant à la fois les besoins en intégration de données et d’applications et en gestion de la qualité des données.»

2013-2016: la maturité

«Talend fournit une plate-forme unifiée d’intégration, capable de répondre à la fois à des besoins batch et temps réel, tout en fournissant des fonctions de qualité et de gouvernance des données. En février, Talend data preparation free desktop, une application open source gratuite pour aider les métiers à préparer rapidement des analyses de données, a vu le jour. Au-delà des caractéristiques innovantes de son offre technologique, Talend a également développé un service client reposant sur des customer success managers comptant pour un tiers des effectifs commerciaux, conscient que la qualité de l’expérience client sera, dans l’avenir, prépondérante dans les décisions d’achat des entreprises.»

Photo : Flat design vector illustration concept of big data par Shutterstock/Bloomua

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie