Entreprises

Chic des Plantes accorde ses bouillons aux dim sums de Yoom

Accords infusions Chic des Plantes et dim sums Yoom

Pour lancer ses bouillons, la start-up Chic des Plantes, connue pour ses infusions, s’est rapprochée des restaurants de dim sums Yoom. Place aux pauses gourmandes hivernales.

« Déguster des infusions avec des dim sums, c’est une évidence ! Nous avons concocté des accords très doux, pour ne pas empiéter sur le goût des bouchées », s’enthousiasme Mikaël Petrossian. Le cofondateur des restaurants parisiens Yoom, spécialisés dans les bouchées vapeur, a imaginé une collaboration avec Chic des Plantes. Depuis 2015, cette start-up parisienne développe une gamme de infusions bio et, depuis quelques mois, de bouillons. « Nous nous sommes immédiatement rejoint sur la question du goût », ajoute Corinne Lacoste, cofondatrice avec Laura Guillemin.

Chic des Plantes et Yoom

Les deux entrepreneurs, qui se sont rencontrés par l’intermédiaire de salons et d’amis communs, ont mis au point pour l’hiver trois accords. Le premier associe les dim sums édamame-truffe noire et le bouillon Le robuste (Radis noir, shiitake, macis, oignon, frêne, laurier, poivre). Le second rapproche les dim sums « terre-mer » du bouillon Le sud (Poivron rouge, tomate, radis noir, coriandre, carvi, romarin, thym citron). Enfin, les dim sums veggie s’accompagnent du bouillon L’enraciné (betterave, gingembre, angélique, curcuma, tomate, carotte et poivre). D’élégantes théières sont disposées à table.

« Nous avions du thé, et nous sommes heureux de compléter notre offre pour l’hiver », poursuit Mikaël Petrossian. Les deux dim sums et la théière sont proposées jusqu’en mars au tarif de 10 euros,  dans le 6ème et le 9ème arrondissement. Chic des Plantes mise, en parallèle, sur le segment des cafés-hôtels-restaurants pour poursuivre son intense développement. « Au café du coin ou dans un bon restaurant, la carte des infusions proposées est encore trop souvent d’une tristesse absolue », regrettait, en janvier dernier, Corinne Lacoste.

Photo : Pierre Lucet-Penato

2119 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprises

Reconfinement: Ninkasi s'appuie sur le digital et développe ses réseaux de distribution

Lors du premier confinement, Ninkasi a digitalisé ses bars-restaurants. Une transition qui lui permet de maintenir de l’activité. La distribution des spiritueux,…
Entreprises

“La glace est l'oubliée de la gastronomie”... mais la start-up l'Ultime compte y remédier

Trois glaces aux parfums surprenants, livrées en moins de deux heures à Paris, telle est la proposition gourmande de l’Ultime pour remonter le moral de ses clients en plein reconfinement.
EntreprisesServices

Smartfooding surperforme avec son e-shop bio, vegan et sans gluten

Le commerçant en ligne Smarfooding a augmenté ses ventes durant le confinement grâce à une offre de produits alternatifs (vegan, bio, sans gluten) et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.