ÉconomieEntreprisesServices

RugbyClubs veut devenir le réseau social référent du rugby

2 min. de lecture
Carte du site RugbyClubs

Avec un annuaire mondial et géolocalisé des clubs de rugby ainsi que des fonctionnalités de recrutement, RugbyClubs ambitionne de devenir le réseau social de référence dans son sport.

« Qui connaît l’ensemble des clubs de rugby dans le monde ? » Niels Netelenbos possède (presque) la réponse. En quatre ans, il a déjà recensé, avec son équipe, près de 15 000 clubs de rugby à travers le monde afin de lancer le site RugbyClubs, un annuaire doublé d’un réseau social. Joueur durant 30 ans, le fondateur et CEO a également commenté des matchs de Top14 et de Coupe d’Europe à la radio avant de s’associer avec une entreprise de services numériques francilienne, FHM Solutions, pour lancer son projet.

« Il est très difficile de situer les petits clubs de rugby. Or, ceux-ci-ont peu de moyens financiers et humains que ce soit en termes de joueurs ou de dirigeants. Il faut donc pouvoir les mettre en avant afin que ces structures bénéficient de davantage de visibilité pour potentiellement bénéficier de nouvelles compétences. Toutes les personnes intéressées doivent pouvoir savoir comment participer à la vie des clubs ! », explique Niels Netelenbos à Business & Marchés. « Evidemment, cela a été plus difficile au Honduras qu’en Angleterre. Nous nous sommes appuyés sur le Web et sur notre réseau. L’ouverture du site nous aidera également », ajoute-t-il.

Des services supplémentaires à venir

Les clubs de rugby disposeront en effet d’un outil gratuit pour pouvoir mettre à jour leurs informations, quelque soit leur rang. « Tous les clubs, grands ou petits, seront logés à la même enseigne », précise le chef d’entreprise. Celui-ci compte monétiser son trafic par le biais de la publicité et de services supplémentaires : les clubs pourront accéder à une interface de recrutement ciblé ainsi qu’ajouter un module de boutique en ligne à leur page. Ils seront incités à actualiser leur profil.

Dans un second temps, les joueurs pourront aussi s’inscrire sur la plateforme et disposer d’un profil. Ils auront accès à une carte personnalisée afin de géolocaliser les clubs ayant émis une offre d’emploi ou des postes correspondant à leur profil. In fine, le grand public aura accès aux inscriptions sur le site afin de pouvoir s’organiser. RugbyClubs se différencie néanmoins des réseaux sociaux existants par sa spécialisation : « nous sommes exclusivement consacrés au rugby, notre cœur de métier. »

8 personnes sont rattachées au projet, dont 1 développeur à plein temps. Niels Netelenbos espère convaincre rapidement la communauté mondiale du rugby de rejoindre son site, en attirant le plus grand nombre de clubs possibles. « Nous avons pour vocation de devenir le réseau social mondial du rugby », ajoute-t-il.

2263 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesFocusServices

Vegan, low-carb, keto: la start-up Eatology veut repenser les repas des régimes

Fin 2019, la start-up Eatology s’est lancée en France avec des programmes minceur et des offres vegan, low-carb ou orientées vers les…
EntreprisesServices

HeyTom! incite les restaurateurs à accélérer leur digitalisation grâce à ses solutions dématérialisées

Durant le reconfinement, HeyTom! a offert aux restaurateurs l’accès à son module de click & collect afin de leur permettre de s’adapter…
EntreprisesFocus

EPC, ou le champagne en mode start-up pour recruter de nouveaux consommateurs

La maison de champagne EPC a réussi à s’imposer auprès de grands comptes et d’être présente dans six pays. Jérôme Queige, cofondateur et directeur général de la start-up, revient sur ce démarrage réussi.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter