FocusServices

Rhum Society : les maisons de rhum donnent rendez-vous aux amateurs à Paris

2 min de lecture
Dégustation de rhum - Bar 1802 - Monte Cristo - Paris

Dans les prochaines semaines, à l’hôtel Monte Cristo, à Paris, une deuxième édition de l’événement Rhum Society permettra aux amateurs de rhum de reprendre contact avec les marques.

Dans quelques semaines (les dates restant à confirmer), les maisons de rhum pourront reprendre contact avec les consommateurs. Dans le 5ème arrondissement de Paris, l’hôtel Monte Cristo (50 chambres) accueillera une deuxième édition du Rhum Society. Le principe de l’événement : réinventer le format d’un salon en accueillant, par créneaux de 2h30, 85 personnes réparties à raison de trois visiteurs par chambre pour bénéficier d’une session personnalisée de dégustation durant un quart d’heure. Un rendez-vous qui s’adresse aux amateurs. “D’un côté, il y a les grands salons parisiens incontournables; de l’autre, Rhum Society qui se veut plus exclusif”, indique Florian Bitker, directeur des opérations du groupe Hôteliers impertinents, propriétaire de l’établissement.

1200 visiteurs sont attendus sur l’ensemble des quatre journées. “Les visiteurs peuvent s’intéresser aux produits, avec davantage de pédagogie.” Cette année, trois nouveautés : premièrement, un bar en format speakeasy pour six personnes ; deuxièmement, une boîte noire pour déguster différents spiritueux et l’accès à un club privé pour participer à l’embouteillage d’un fût exclusif ; troisièmement, une vente aux enchères caritatives. Les gains permettront de financer deux actions : une aide au bar-restaurant parisien la Table du loup (12ème arrondissement) afin qu’il puisse se reconstituer un stock de rhum à la réouverture, et la création d’une formation pour les cavistes-restaurateurs indépendants qui cherchent à approfondir leurs connaissances sur le rhum.

Un format déjà éprouvé

46 maisons participeront cette année au Rhum Society, contre 40 maisons (avec 985 visiteurs en cumulé) en septembre 2020, lors de la première édition. “Le format a beaucoup plu et a été copié, ce qui montre sa pertinence. Dès qu’il n’y aura plus de crise, nous aurons pour ambition de dupliquer le format dans d’autres hôtels parisiens, toujours autour du rhum”, indique Florian Bitker, qui s’appuie sur l’expertise et la renommée du bar de l’hôtel Monte Cristo, le 1802, qui fait la part belle à l’art de la dégustation et à la découverte du rhum. En attendant sa réouverture, les cocktails sont servis, avec une carte plus courte, en chambre.

Dates et modalités communiquées sous réserve de modifications.

A lire également
Entreprises

Avec Manifest, la liqueur Jagermeister passe à l’âge adulte

Bars à cocktails sélectionnés, cocktails classiques : Manifest, la nouvelle liqueur de Jagermeister, vise un registre éloigné des shots et des discothèques…
Entreprises

Au bar Solera, à Paris, ces cocktails sont aussi bons que beaux

Poulpe, baleine… Les nouveaux contenants des cocktails du Solera, bar parisien, sont toujours originaux. Un moyen efficace de se différencier. Le menu…
Entreprises

A Paris, le bar La Fine Mousse fête dix ans dédiés à la bière craft

Soucieux de défendre l’indépendance des brasseries, le bar parisien à bières craft La Fine Mousse fête ses dix ans. Il a fait…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter