Focus

« Le regroupement de crédits se développe dans un contexte économique tendu »

2 min de lecture

Entretien avec Arsalain El Kessir, président fondateur de Bourse des Crédits, intermédiaire en regroupement de crédits et en crédit immobilier sur Internet.

BoursedesCredits-ArsalainElKessirQuels sont les principes du regroupement de crédits ?

Le regroupement de crédits est une technique qui consiste à consolider différentes dettes, différents crédits, en les regroupant en un seul crédit, qui est rééchelonné sur une durée plus longue. L’emprunteur ne doit plus assumer qu’une seule et unique mensualité, dont la charge de remboursement mensuel est diminuée. L’objectif du regroupement de crédits est donc de retrouver une marge de manœuvre financière.

Nous accompagnons nos clients afin de leur offrir les meilleures conditions possibles ou la solutions dans le but de regrouper, consolider, l’ensemble des dettes ou créances. Elles peuvent être de différentes sortes : prêt immobilier, prêt personnel, crédit revolving, découvert, dette familiale, ou encore retard d’impôt ou de loyer.

Quels sont les motifs principaux qui justifient, pour vos clients, un regroupement de crédits ?

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas des clients surendettés qui font principalement appel au regroupement de crédits. Chez Bourse des Crédits, le revenu mensuel moyen des ménages qui ont recours à ce mode de financement est de 3106 euros. Nos clients sont pour la plupart en couple, propriétaires et ont une situation patrimoniale confortable. Ils ont cependant cinq crédits à rembourser en moyenne.

Dans de nombreux cas, ils veulent avant tout financer des projets futurs comme des travaux de rénovation de l’habitat ou plus simplement les études de leurs enfants. Ils souhaitent aussi améliorer leur capacité d’épargne et leur pouvoir d’achat ou préparer un passage à la retraite. En période économique difficile, optimiser son budget devient une préoccupation de premier ordre.

Le regroupement de crédits jouit d’une forte notoriété (78 % des Français en ont déjà entendu parler). Ces résultats vous surprennent-ils ?

Non, car la préoccupation du pouvoir d’achat et la simplification du budget sont au cœur des préoccupations des Français. Le regroupement de crédits peut être utile à de nombreux moments de difficultés et de pression financière. Face à la hausse du chômage, du nombre de divorces, face à une baisse de revenus, à un accident, ou simplement à l’augmentation des prélèvements sociaux, le regroupement de crédits se développe comme une solution utile dans un contexte économique tendu.

1 Français sur 10 ayant un crédit a déjà eu recours au regroupement de crédits. Cette proportion est-elle amenée à augmenter, et si oui, pourquoi ?

Oui, les derniers chiffres de l’Association des Sociétés Financières (ASF) le prouvent assez bien. Entre octobre 2012 et octobre 2013, le volume de regroupement de crédits a progressé de 13,9% exactement. La production annuelle atteint les 2,7 milliards d’euros sur cette même période. C’est une pratique qui tend donc à se démocratiser fortement.

A lire également
EntreprisesFocusServices

Au Hard Cafe Nice, une saison automne-hiver active

Après un été marqué par le lancement d’un nouveau menu local, le Hard Rock Cafe Nice, situé sur la promenade des Anglais, a multiplié les initiatives depuis la rentrée.
ÉconomieEntreprisesFocusInvestissement

Coupe du monde: Royaltiz propose au grand public d'investir sur la réussite des talents

Se présentant comme une plateforme proposant d’investir dans le capital humain, la start-up Royaltiz, lancée en juillet 2021, a réuni à son…
EntreprisesServices

Régis Botta : “le décor d'un restaurant doit être assez fort pour concilier les exigences du service et le confort du client”

Qu’est-ce qui fait l’essence d’un restaurant ? La qualité de sa cuisine, évidemment. L’accueil de son personnel, aussi. L’ambiance, également. Un sujet auquel s’attèle, depuis 2007 puis la création de son agence en 2011, l’architecte Régis Botta.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire