ÉconomieEntreprisesServices

Quand l’e-mail s’adapte en temps réel à l’internaute

Face à la banalisation des campagnes d’e-mailing, un nouveau service permet d’enrichir les messages en temps réel.

« Jouer de la vidéo dans les e-mails est un vieux dada. Cela n’avait jamais fonctionné correctement pour des raisons technologiques, indique à Business & Marchés Philippe Bornstein, CEO de Netineo. Aujourd’hui, c’est possible grâce à une approche nouvelle consistant à fournir le format optimal à chaque destinataire ».

La solution RealTime Email, qu’il commercialise en France, « permet de jouer des vidéos directement dans le corps du message en s’adaptant au client mail du destinataire. En fonction de ses capacités, une vidéo, un gif animé ou une image statique sont affichés. Dans le cadre d’une utilisation B2C, l’expérience est enrichie dans 90 % des cas, explique le chef d’entreprise. Le taux d’ouverture varie du simple au double avec un message personnalisé, tandis que l’ajout du mot vidéo dans l’objet de l’e-mail accroît le taux d’ouverture et d’engagement ».

Des messages personnalisés

Lancée il y a quelques mois en mode SaaS (Software as a Service), RealTime Email fait partie des nouvelles solutions tablant sur la personnalisation des campagnes d’e-mailing. Face à des internautes de plus en plus exigeants (la plupart passent moins de deux secondes sur un message avant de le supprimer) et consultant leurs e-mails en mobilité (60 % des utilisateurs, quand seuls 11 % des e-mails sont optimisés) avec parfois plusieurs jours de décalage entre l’envoi de l’e-mail et son ouverture, les marques doivent s’adapter pour optimiser l’impact de leur message.

Les e-mails sont personnalisés de façon dynamique en intégrant du contenu généré en temps réel, ce qui augmente potentiellement la valeur émotionnelle du message. En reconnaissant à l’ouverture le client mail, la date, le lieu et l’heure d’ouverture du message, ou bien encore l’appareil utilisé, la plateforme génère automatiquement un contenu crée spécifiquement pour l’internaute.

La météo ou la position géographique comme paramètres

A l’aide de ces paramètres, il est possible de s’adapter à la météo (pour proposer des imperméables ou des débardeurs, par exemple), à l’environnement géographique (pour afficher les magasins dans les alentours), au temps restant par rapport à la fin d’une vente flash… « Cela donne une perspective nouvelle à l’e-mail. La personnalisation permet aux entreprises qui l’utilisent de différencier positivement leur marque dans le flot des e-mails reçus chaque jour par les internautes», ajoute le CEO.

Des acteurs (Cosco, Lego, LinkedIn…) de la grande distribution, de l’automobile, du divertissement et des annonceurs institutionnels utilisent déjà cette solution d’un genre nouveau. Face à l’essor des réseaux sociaux et à la méfiance croissante des internautes, les professionnels de l’e-mailing espèrent ne pas avoir dit leur dernier mot.

2160 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesSociété

“Les marques d'alcool ont hâte de retrouver les barmen sur le terrain pour relancer la convivialité française ensemble”

Depuis mars 2020, l’activité des cafés-hôtels-restaurants (CHR) alterne entre fermetures et fonctionnement ralenti. Les salons ont été réduits à peau de chagrin….
EntreprisesServices

“Nous n'avons jamais recours à un caractère existant pour construire les logos de nos clients”, rappelle l'équipe de Brand Brothers

Identité visuelle, stratégie, branding : Brand Brothers conçoit des territoires de marque mis en valeur par un travail poussé sur les polices de caractère. Interview avec Johan Debit et Jean-Rémi Massery.
ÉconomieEntreprises

“Le digital devient indispensable dans l’industrie des spiritueux, mais il ne faut pas occulter la recommandation humaine”

Fondateur du cabinet de conseil Heads & Legs, spécialisé dans les industries du bar et des spiritueux (recrutement, formation, développement de marques), Christophe Jumentier, riche d’un long parcours dans le bartending et le marketing, revient sur l’actualité du secteur et sur sa première année d’activité en 2020.