Corpus

Portugal, Offshore Leaks, emploi : l’actu éco du week-end

L’actualité du week-end des 6 et 7 avril décryptée par la presse.

Portugal : l’austérité recalée

La Cour constitutionnelle portugaise a rejeté différentes mesures du budget 2013, pour cause de non-conformité à la Loi fondamentale. La suppression du quatorzième mois de salaire accordé aux fonctionnaires ainsi qu’une mesure instaurant un prélèvement sur les assurances chômage et maladie sont notamment concernées. Les Echos analysent les conséquences de cette décision.

Offshore Leaks : les paradis fiscaux en question

Le Monde participe, en France, à l’enquête internationale « Offshore Leaks », dont les révélations ont débuté jeudi 4 avril. Le rôle joué par les banques dans l’ouverture de comptes dans certains paradis fiscaux fait notamment partie des fichiers dévoilés.

Projet de loi sur la sécurisation de l’emploi : de nouvelles mesures

De nouvelles mesures comprises dans le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi ont été adoptées par l’Assemblée nationale, rapporte La Tribune. Des représentants des salariés siégeront, avec un droit de vote, dans les conseils d’administration ou les organes de surveillance des entreprises de plus de 5.000 salariés.

2125 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
CorpusÉconomiePolitique écoRéférences

5 articles pour comprendre les conséquences économiques du reconfinement

Focus sur les conséquences du reconfinement pour l’économie française : PIB, tourisme, commerce, restauration…
ÉconomieEntreprisesFocusIndustrie

Covid-19: 10 articles pour comprendre les impacts économiques insoupçonnés de la crise

Face à la pandémie de coronavirus (Covid-19), les entreprises et les gouvernements s’adaptent
Actualité socialeÉconomieEntreprisesIndustrieMarchés et financePolitique écoSociété

Bourse, écoles, déplacements... Coronavirus: la semaine où tout a basculé

Les indices boursiers sont en chute. Les lieux de culture et de loisirs, dont Disneyland Paris, ferment. Les hôteliers souffrent de la chute des réservations.

Laisser un commentaire