Aller au contenu

Pétrole: pause sur les réserves américaines

Les Etats-Unis ont décidé de suspendre le remplissage de leurs réserves stratégiques de pétrole à compter de cet été. Crées en 1975, elles sont destinées à protéger l’Etat fédéral de situations d’urgence dans le cas où l’approvisionnement viendrait à être perturbé. Cette décision fait suite à la flambée des cours de l’or noir, le baril de brut WTI étant parvenu à 127,82 dollars ce vendredi. « Le marché est installé dans une dynamique haussière qui sera difficile à enrayer à court terme, car le pétrole est devenu un investissement sûr », a indiqué à l’AFP Eric Wittenauer, analyste chez Wachovia Securities.

Des contrats de six mois destinés à abonder les réserves stratégiques des Etats-Unis ne seront pas signés, afin d’éviter d’attiser la flambée des cours. Cependant, cette mesure présente des effets limités: les Etats-Unis ont beau être le premier consommateur mondial de pétrole, la mesure ne concernera qu’un volume très limité de baril. Il s’agit avant tout de rassurer les consommateurs quant à la hausse des prix de l’essence. « De toute évidence, l’essence est trop chère pour les Américains« , a rappelé la porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino. Sur une capacité maximale de 727 millions de barils, les réserves américaines en contenaient 703 millions au 16 mai dernier, ce qui équivaut à 58 jours d’approvisionnement dans le cadre de troubles de l’offre de pétrole.

Publié dansEconomie