La sélection de la rédaction

A Passy, les restaurants Breizh Café poursuivent leur développement

3 min de lecture
Breizh Cafe - Impasse des Carrières, Paris

Dans le 16ème arrondissement de Paris, Breizh Café continue à décliner ses menus à base de galettes et de crêpes conçus comme un lien entre la Bretagne et le Japon. L’enseigne prévoit déjà d’autres ouvertures.

A l’ombre de la rue de Passy, l’impasse des Carrières, dans le 16ème arrondissement de Paris, se laisse deviner par une pancarte. Pavés de rigueur, petits bâtiments dédiés à l’industrie et, au fond de l’allée, une grande terrasse. Sans aucun doute l’un des avantages certains du nouvel établissement de Breizh Café, avant d’entrer dans une salle alliant matériaux bruts (bois, béton) et une aile donnant sur l’extérieur, permettant d’accueillir les groupes – même si l’on peut avoir l’impression d’être dans l’entrée du restaurant.

Une capacité de 35 couverts et de 20 couverts en terrasse, laquelle peut être chauffée, pour ce lieu qui ne désemplit pas depuis son ouverture le 28 mars. “Notre directeur général Sergueï Dutko avait repéré ce lieu depuis des années ! C’est un endroit magique qu’il avait très envie d’investir, pour lequel il avait eu un coup de cœur. Il a tout de suite vu le potentiel pour Breizh Café, c’était une évidence que ça allait correspondre à notre esprit et que ça plairait à nos clients”, indique Clémence Robuchon, responsable marketing et communication.

L’enseigne implantée à Paris (9 restaurants), Bordeaux (Gironde), Lyon (Rhône) et surtout en Bretagne à Saint-Malo, Saint-Coulomb et Cancale (Ille-et-Vilaine) ainsi qu’à Tokyo, clin d’oeil au parcours du fondateur de l’enseigne Bertrand Larcher entre sa région d’origine et le Japon, où il a longtemps exercé. En dessert, on se laissera ainsi tenter par la crèpe à la poudre de soja Kinako, au sucre noir d’Okinawa et à la glace matcha (12,50 euros), à l’arrière-goût très agréable de réglisse, ou par la crèpe suzette-yuzu flambée au Grand Marnier, avec du beurre demi-sel, des quartiers d’orange et des zestes d’orange.

Un cadre traditionnel

“Nous souhaitons rester traditionnels sur nos menus, et nous essayons d’être plus créatifs sur nos recettes de saison. C’est grâce à ces dernières, que nous essayons de renouveler de plus en plus souvent, que nous pouvons partager nos valeurs de terroir et de saisonnalité. Il arrive toutefois que certaines recettes de saison soient ajoutées à la carte de façon permanente lorsqu’elles plaisent beaucoup”, poursuit Clémence Robuchon.

Breizh Cafe Passy - Fromage à raclette au lait cru, crème au lait cru, poitrine de cochon fumé, confit d’oignons fumés, œufs bio brouillés, mélange de trois poivres

Fromage à raclette au lait cru, crème au lait cru, poitrine de cochon fumé, confit d’oignons fumés, œufs bio brouillés, mélange de trois poivres

Les galettes sont dissociées en recettes classiques et signatures, parmi lesquelles la recette tellement rassurante alliant du fromage à raclette au lait cru, de la crème au lait cru, de la poitrine de cochon fumé, du confit d’oignons fumés, des œufs bio brouillés et un mélange de trois poivres (16 euros). Différents beurres figurent parmi les options de personnalisation. La galette de saison vient de changer: d’une recette aux asperges blanches, petits pois et saumon fumé artisanal, Breizh Café passe à une recette à la cecina de bœuf Le Bourdonnec et asperges vertes.

Breizh Cafe Passy - Hot-dog breton

Hot-dog breton

Breizh Cafe Passy - Breizh rolls

Breizh rolls

Breizh Cafe Passy - Dessert

Le “hot-dog breton”, tel que le décrit l’équipe de Breizh Café, est incarné par cinq “Breizh rolls”, dont la célèbre galette saucisse, ici agrémentée d’un confit d’oignons au cidre, de comté, d’une crème moutarde et accompagnée de salade verte (13,80 euros). Un plat que l’on peut partager comme une entrée, ou à découvrir pour renouveler l’exercice de la galette. Côté boissons, l’entreprise met à profit sa ferme de Saint-Coulomb (11 hectares) pour y cultiver 17 variétés de pommes, que l’on retrouve en partie dans le “cidre paysan” maison (5%), aux belles notes rustiques.

D’autres ouvertures à venir

Dans les prochains mois, Breizh Café prévoit des ouvertures dans le 15ème arrondissement de Paris, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et à Rennes (Ille-et-Vilaine). “Une destination qui nous tient beaucoup à cœur, notamment parce que nous voulions nous rapprocher de nos partenaires, du Stade Rennais de François Pinault, et de nos adresses bretonnes historiques”, précise Clémence Robuchon. Tous les restaurants sont développés en propre, sans recours à la franchise.

Merci à François, assistant directeur des opérations, pour son accueil au restaurant.

2800 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

A la redécouverte de Lombem, restaurant dédié aux amateurs de viande, à Paris

A Paris, le restaurant Lombem, repaire des amateurs de viande depuis 2019, remet en avant son speakeasy, dédié aux groupes, et s’appuie…
La sélection de la rédaction

Chill : bières et DJ de retour au Cargo container bar, à Paris

Sur le port de Bercy, à Paris, Paname Brewing Company et Wild Buzz Agency organisent la quatrième saison du Cargo container bar, avec de la bière, des pizzas et des DJ, autour d’une terrasse en bord de Seine.
Entreprises

A la microbrasserie Patoche, à Paris, un nouveau brasseur et des bières pour le printemps

Jérémie Normand a rejoint l’équipe de la microbrasserie Patoche comme brasseur. La gamme de bières est fréquemment renouvelée, en plein cœur de Montmartre, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter