La sélection de la rédaction

A Paris, chez Little Miss Geisha, food, cocktails et pâtisseries dans un élégant salon de thé japonais

3 min de lecture

Une “maison japonaise”, Little Miss Geisha, à la fois restaurant, salon de thé et bar à cocktails, a ouvert ses portes début 2024 à Paris, au pied du jardin du Luxembourg.

C’est une “maison japonaise” qui a pris ses quartiers au pied du jardin du Luxembourg, dans le 6ème arrondissement de Paris. Son nom : Little Miss Geisha. Une élégante salle de 60 couverts à la fois pensée comme un restaurant, un salon de thé et un bar, avec trois temps de consommation possibles qui se succèdent de midi à minuit.

“J’apprécie la notion de respect présente dans la culture japonaise”, indique Kévin Ligot, consultant en métiers du bar à travers sa structure Mixomania (67 ouvertures à son actif), qui s’est associé avec la pâtisserie franco-japonaise Tomo (Romain Gaia) pour ce projet, lancé début janvier 2024 au terme d’un an et demi de travail. Un atelier de torréfaction est aussi installé sur place, rue de Médicis.

Equipe - Little Miss Geisha - Salon de thé japonais au jardin du Luxembourg (Paris)

L’équipe du bar-restaurant participe activement au lancement de l’établissement.

“Nous avons souhaité proposer un esprit très familial au lieu. Les meubles ont été conçus sur-mesure durant un an, à partir de bois de récupération. Nous avons aussi intégré de l’art dans le projet”, poursuit Kévin Ligot en présentant le lieu, où l’on pourra notamment déguster plusieurs plats : umeboshi (tartare de thon rouge mariné au shoyu), de misotto (à base de riz taru mijoté aux champignons), ou d’un dorayaki (pâtisserie japonaise) imbibé au whisky japonais.

Cocktails créations et highballs

Signe de cette volonté de faire découvrir les différentes saveurs du Japon, un riche menu liquide a été élaboré, avec des créations présentées dans une élégante verrerie : “la geisha représente la quintessence des différents arts japonais.”

Honey Moon - Little Miss Geisha - Salon de thé japonais au jardin du Luxembourg (Paris)

Honey Moon

Six cocktails signature sont notamment proposés, parmi lesquels le Honey Moon, très mielleux en bouche et présentant une belle onctuosité : eau de miel prébatchée avec du sirop de sucre, whisky japonais, distillat de malt iodé. Quelques gouttes d’huile de pin complètent l’ensemble, très céréalier. Assez rond au début de la dégustation, le cocktail se tend progressivement, par l’arrivée du whisky. Des notes céréalières s’invitent aussi en bouche. Une tuile surmontera prochainement le cocktail.

Fig Leaf - Little Miss Geisha - Salon de thé japonais au jardin du Luxembourg (Paris)

Fig Leaf

Six highballs ont aussi été créés. Gin sans alcool, sirop de fenouil maison, vinaigre de riz (pour l’acidité), distillat de mélisse et kombucha Archipel (Paris) à la figue composent le Fig Leaf. Un élégant long drink, présenté dans un socle et garni d’une feuille de kafir (selon la saison), très doux au nez, et qui s’illustre par sa belle sucrosité. Lequel “apporte pas mal d’acidité. Il faut donner une vraie expérience aux consommateurs qui ne consomment pas d’alcool”, indique Lucas Liglet, barman, passé par différents établissements en France et en Australie. Le cocktail, punchy et gourmand, est ponctué par un sirop maison de poivre de Sichuan. Les spiritueux sans alcool de JNPR sont par ailleurs utilisés à de nombreuses reprises dans les cocktails.

Du thé sous toutes ses formes

Little Miss Geisha - Salon de thé japonais au jardin du Luxembourg (Paris)

Thé glacé

Le tea time est, pour sa part, aussi au cœur de l’offre de Little Miss Geisha : daifuku mochi, pâtisserie dorayaki, gâteau de voyage Paris-Kyoto. En parallèle, une large offre de thés japonais est disponible, en consommation classique ou sous forme de thés glacés. Une création à base de distillat de verveine, de vinaigre de riz, de sirop de sucre, et de thé vert Hojicha (grillé, avec du sarrasin torréfié d’Hokkaido) infusé quatre heures peut ainsi être réalisée. “Le thé glacé devrait plaire l’été”, s’enthousiasme Lucas Liglet. Une boisson suave, très douce, avec les notes grillées du sarrasin.

Little Miss Geisha - Salon de thé japonais au jardin du Luxembourg (Paris)

Daifuku

Un daifuku, une pâtisserie élaborée avec une pâte de riz fourrée au haricot rouge Azuki et à la poudre de thé vert (matcha) peut, en option, compléter la dégustation. De puissants arômes de marron peuvent être décelés. Des fèves de soja (edamame) agrémentent le dessert.

Tea time - Little Miss Geisha - Salon de thé japonais au jardin du Luxembourg (Paris)

Un exemple de l’offre proposée lors du tea time.

Un aperçu de l’offre de Little Miss Geisha, amenée à se développer dans les prochaines semaines – le mobilier sera par ailleurs aussi disponible, ultérieurement, à la vente.

— 60 rue de Médicis, 75006 Paris

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2810 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesLa sélection de la rédaction

Ventrus, trois ans de restauration dans une belle coque en bois et de nombreux projets

Jusqu’à la fin juillet, le chef Timothée Deseine prend les commandes de Ventrus, un restaurant en bois et en verre posé depuis trois dans dans le parc de la Villette, à Paris. Les envies de mobilité du concept seront finalement assouvies par de nouveaux projets prévus pour 2025.
La sélection de la rédaction

3 cocktails pour passer l’été à l'Experimental Cocktail Club, à Paris

Pour la saison printemps-été 2024, l’Experimental Cocktail Club, premier du nom, rue Saint-Sauveur à Paris, a renouvelé son menu, toujours composé de neuf cocktails création, de trois classiques (dont un drink vieilli en fût) et de deux recettes sans alcool.
Entreprises

Le Little Red Door, l'un des meilleurs bars à cocktails de Paris, repart sur de nouvelles bases

Nouveaux propriétaires, nouveau menu, même concept : le Little Red Door, l’un des bars à cocktails phares de Paris, a rouvert ses portes le 1er juillet 2024.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter