Entreprises

Mode et accessoires: des marques à suivre cet hiver

2 min de lecture

Kapush Paris, Bleu Cerise, 10.03.53, Erro : focus sur des marques qui s’investissent dans l’accessoire de mode, chacune avec leur façon d’être.

Kapush Paris - Première Classe

Kapush Paris

Le secteur de l’accessoire de mode a ceci de réjouissant qu’il est en constant renouvellement. Créée en 2021, la marque Kapush Paris, située dans la capitale, souhaite permettre à ses clients “d’accessoiriser leur vêtement avec une capuche.” Les capuches, imperméables, sont fabriquées à partir de plusieurs matières (lin, éponge, soie…), “à une distance raisonnable”, ou issues de l’upcycling. “Disposer d’une capuche, belle, qualitative et pratique”, tel est donc l’objectif de la start-up fondée par Debora O’Hana, pour qui Kapush est la première expérience entrepreneuriale. Un e-shop et quelques revendeurs, comme le Printemps, permettent de se procurer les pièces.

Bleu Chose - Première Classe

Bleu Chose

Au salon Première Classe, organisé début octobre, il était également possible de partir à la rencontre de l’équipe de Bleu Chose. Lancée en 2019, elle reprend de l’avant avec ses collections “éco-responsables” et fabriquées en France. “Inspirée par la culture, le workwear et les pièces vintage chinées par la créatrice, Méryl Flambert, Bleu Chose offre un style intemporel qui floute la frontière entre le féminin et le masculin”, explique la marque. Bobs et bonnets constituent des accessoires phares de la gamme.

Des accessoires de choix

10.03.53 - Première Classe

10.03.53

C’est un sac doté d’une réglette en béton (assez légère, toutefois), “qui permet de lui donner une âme”, qui attire immédiatement l’œil parmi les créations de 10.03.53. Une date hommage à la date de naissance du père du créateur de la marque, Luca Colosimo, 30 ans. Il a lancé son entreprise il y a deux ans, après un riche parcours dans la mode en tant que maroquinier et modéliste, en Italie, puis en France et au Mexique, où il a été consultant pour plusieurs marques. “Nous nous inspirons du modèle nostalgique d’un passé où le développement, la production, le choix du matériau et la qualité du produit étaient valorisés autant que le résultat esthétique”, revendique la marque, en résidence dans un incubateur de la ville de Paris. Une patte en cuir signe les différents modèles.

Erro - Première Classe

Erro

A Larressore (Pyrénées-Atlantiques), Erro (“racine”, en basque) est, en premier lieu, une sellerie-maroquinerie créée dans les années 1970. Plus de 1 million d’euros a été investi pour allier ce savoir-faire à l’univers de la mode, Un atelier de confection en sellerie et maroquinerie avait précédemment été créé en 2018, un moyen de diversifier une activité tournée vers la selle d’équitation. Les doublures des accessoires sont en lin, et les boucles devraient être 100% françaises d’ici à 2025. Un moyen de parfaire l’approche environnementale de la marque, qui s’est lancée à plus grande échelle dans les sacs à dos, sacs de voyage, sacs à main et la petite maroquinerie en 2021.

2527 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Inclusive, responsable, design : comment la mode fait sa rentrée

Focus sur les tendances mode repérées au salon spécialisé Who’s Next, et les nouveautés des montres Ice Watch.
Entreprises

Avec DRP, la drop culture tient désormais salon à Paris

Nouvel événement pour WSN Développement. Connu pour ses salons professionnels (Who’s Next et Première Classe sur la mode, Bijhorca sur la bijouterie…),…
Entreprises

Nouvelles marques et collections renouvelées : l'accessoire de mode affiche sa résilience

Malgré la crise, le secteur de l’accessoire de mode a gardé le cap avec la création de nombreuses marques et un renouvellement marqué des collections. Focus au salon parisien Première Classe.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter