Entreprises

La Maison du Whisky promeut Compass Box en cocktails

2 min. de lecture
Yves Poinat et Thomas Frenay - Bar Golden Promise

A Paris, la marque écossaise Compass Box dispose d’un bar à cocktails éphémère dans les locaux du Golden Promise, l’espace de dégustation de la Maison du Whisky.

Depuis quelques mois, le Golden Promise, le bar de la Maison du Whisky (rue Tiquetonne, dans le 2ème arrondissement de Paris), dispose d’un comptoir visible depuis l’extérieur. Un bon moyen d’inciter à en franchir le pas et à découvrir ses espaces de dégustation au sous-sol. La marque écossaise Compass Box, créée en 2000, bénéficie de cette exposition nouvelle grâce à un pop-up store résolument accessible, avec un univers graphique chatoyant et des cocktails proposés au prix de 9 euros – dans la fourchette basse des street bars.

Un moyen efficace de faire connaître l’univers de Compass Box, qui entend « redonner ses lettres de noblesse au blending ». L’entreprise se définit comme un « whiskymaker ». « Nous travaillons avec un éventail de partenaires pour explorer l’interaction entre le whisky écossais et le chêne mûri au fil du temps », explique-t-elle. Après avoir acquis du chêne auprès de coopératives américaines, espagnoles ou françaises, elle fait concevoir ses propres fûts. Des whiskies sont ensuite achetés et mélangés par ses soins. Un nouveau vieillissement de six mois à trois ans est effectué.

Un blend exclusif et des cocktails variés

Golden Promise - Compass Box - Blend exclusif

Un blend conçu pour le Golden Promise est à découvrir sur place.

Au Golden Promise, la carte élaborée par le chef barman Thomas Frenay et son équipe s’articule autour de neuf cocktails. Deux d’entre eux mettent en avant The Promise Blend (48%), un whisky conçu exclusivement pour l’opération. La tourbe se veut discrète dans ce jus aux notes de fruits jaunes. Pour le découvrir différemment, les cocktails Order, order ! (The Promise Blend, miel, citron jaune, fleur d’oranger) et Old Promise (The Promise Blend, cardamome noire, orange bitter, absinthe) sont disponibles. Ce dernier cocktail fait déjà partie des plus vendus.

No pain, no grain

No pain, no grain

Shake some trees

Shake some trees

« Chaque cocktail fait ressortir les particularités organoleptiques des différents blends », précise Yves Poinat, barman. Le cocktail No pain, no grain associe de l’eau de coco et un bitter aux arômes brésiliens à l’Hedonism (43%), un whisky aux arômes de vanille, de caramel et de noix de coco qui incarne Compass Box depuis ses débuts. Conçu en highball, le cocktail est très floral. Pour sa part, le Shake some trees (Spice Tree, oloroso, shrubb d’ananas, Noix des Pères chartreux) incarne la touche d’exotisme de la carte tout en n’oubliant pas, saison oblige, des notes automnales. Le Spice Tree (46%) est un whisky très épicé, dont le fût a été construit à l’aide de chêne français (pour les têtes) et américain (pour le corps).

Le bar éphémère à l’effigie de Compass Box est à découvrir jusqu’au début de l’année 2020.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2210 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Les whiskies de Rémy Cointreau ont su conquérir leur public

A l’occasion de changements de distributeurs, focus sur le portefeuille de distilleries de Rémy Cointreau, dont les produits ont su gagner leur public en France.
Entreprises

Glenfiddich s'adresse aux Français, premiers consommateurs de whisky au monde

Le nouveau whisky Glenfiddich 12 ans Triple Oak a été élaboré pour le marché français.
Entreprises

A Bastille et à Châtelet, Berliner Wunderbar teste ses formules déjeuner à emporter

A Paris, deux des établissements de Berliner Wunderbar proposent une nouvelle formule déjeuner. Un moyen de tester cette offre avant l’ouverture prochaine d’un bar sur deux niveaux dans le centre de Paris, à Châtelet.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter