Aller au contenu

L’old fashioned mis à l’honneur à travers le globe

1200 bars, dont 70 en France, ont célébré l’old fashioned, l’un des cocktails incontournables de l’univers du bar, à l’occasion d’un événement dédié, du 1er au 10 novembre. « L’old fashioned est le cocktail le plus commandé dans les bars à cocktails ! C’est le cocktail des gens qui aiment les spiritueux de qualité. Le but est de sublimer l’alcool, mais pas le transformer. C’est un cocktail très amer, qui correspond aux palais éduqués », précise le cofondateur et organisateur de l’Old fashioned week, Cyrille Hugon, également aux commandes du Rhum Fest.

Un grand classique du cocktail

L’old fashioned fait partie des grands classiques du cocktail. Il est « composé de sucre imbibé de bitter concentré et d’une eau-de-vie. La réalisation est longue car la glace apporte la dilution. Réalisé directement dans le verre du même nom et garni d’une cerise à l’eau-de-vie et d’une demi-tranche d’orange », précise l’Association des professeurs enseignants en bar. Ce passage obligé dans la profession peut aussi être décliné en plusieurs versions, notamment en jouant sur le sucre ou sur la dilution.

L’old fashioned, créé en 1805 ou en 1884 selon les récits, dispose d’une base de 4 cl de bourbon, rye, mais aussi scotch, cognac ou rhum – et possède donc une palette de recettes bien plus large qu’il n’y paraît. « Havana Club a très fortement joué le jeu, tout comme Monkey Shoulder. Woodford Reserve a testé l’initiative. Angostura nous a aussi accompagné », rappelle Cyrille Hugon, qui insiste sur le rôle des marques dans la démocratisation de ce cocktail. L’an prochain, les bars seront invités à davantage jouer le jeu de l’Old fashioned week.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansFocus