Aller au contenu

Les villes où l'immobilier est plus cher

L’étude annuelle du conseil international en immobilier d’entreprise Cushman & Wakefield distingue comme chaque année les villes les plus chères sur le globe, une donnée essentielle à l’heure de la mondialisation.

Sans surprise, Londres se hisse en tête du classement (2.777 € le mètre carré de bureaux); la capitale britannique reste cependant un des centres financiers les plus influents sur la planète. La capitale britannique est suivie par Hong Kong, Tokyo, Bombay et Moscou. Paris se hisse en sixième position dans cette liste, à 1.035 euros du mètre carré par an. La capitale occupait la quatrième place en 2006, mais ce déclin est avant tout imputable au dynamisme des professionnels de l’immobilier dans les autres cités prises en compte. Les loyers ont progressé de 14% en 2007 sur la moyenne des 58 villes scrutées, après une hausse de 10% en 2006.

Inacessibles Champs-Elysées ?

Les menaces de fermeture de La Poste, Mc Donald’s et Pomme de pain sur la plus belle avenue du monde ne font que confirmer une tendance confirmée par l’étude de Cushman&Wakefield: les Champs-Elysées sont la troisième artère commerciale la plus chère au monde, après la Cinquième avenue de New York et Causeway Bay à Hong Kong. Concernant la fameuse avenue française, « les valeurs locatives y atteignent désormais les 10 000 €/m²/an pour les meilleurs emplacements en raison de la demande toujours soutenue des enseignes soucieuses d’une notoriété internationale« , selon Christian Dubois, directeur général de la filiale française de Cushman&Wakefield.

Publié dansEconomieEntreprises