EntreprisesManagement

Les cadres aspirent à de meilleurs salaires

La réduction du nombre d’offres d’emploi freine la mobilité des cadres, mais ne les empêche pas de prétendre à de plus fortes rémunérations.

Même si la crise persiste, les cadres passent entre les gouttes… ou presque. 70 % d’entre eux (en activité ou au chômage) sont optimistes concernant leur emploi ou leur recherche d’emploi, d’après le baromètre Cadremploi réalisé par l’Ifop*. Par ailleurs, 78 % des cadres en activité interrogés estiment la situation de leur entreprise est bonne en matière de pérennité (un chiffre stable), tandis que 68 % d’entre eux utilisent ce terme pour qualifier le climat interne au sein de leur société et de leur équipe.

Cette enquête a été réalisée avant la publication des statistiques de l’Agence pour l’emploi des cadres : le nombre d’offres d’emploi collectées par l’Apec a reculé de 9,52 % entre les mois d’avril et de mai. « 28% des offres confiées à l’Apec l’ont été par des entreprises des secteurs des Activités informatiques et de l’Ingénierie-R&D », souligne l’organisme, qui relève une croissance atone pour les offres du secteur commercial et marketing.

Cette information contraste avec les intentions de développement formulées par de nombreux chefs d’entreprise : la recherche de nouveaux clients s’effectuera dans un grand nombre de sociétés à effectifs constants. L’indice mensuel de diffusion des offres  cadres sur Internet accuse pour sa part un repli de 35 points et atteint son plus bas niveau depuis février 2012.

63 % des cadres en activité interrogés dans le cadre du baromètre  déclarent que leur salaire fixe n’a pas progressé en début d’année 2013. Pour 39 % des heureux élus, les augmentations salariales ont été inférieures à leurs espérances. Elles sont essentiellement comprises entre 1 % et moins de 3 %. Cette question demeure sensible chez les cadres : parmi ceux exerçant actuellement des fonctions, 32 % seraient prêts à changer d’entreprise pour obtenir un salaire plus élevé.

*Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1012 personnes, dont 94 % de cadres en activité, par Internet du 17 au 23 mai.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesManagement

Les astuces de Snapshift pour convaincre les restaurateurs en quête d’un outil de gestion de planning

Permettre aux restaurateurs de gérer le planning de leurs salariés, disposer d’un panorama des heures effectuées, telles sont les fonctionnalités de Snapshift.
EntreprisesManagementServices

L’outil de planning pour les restaurateurs Skello a gagné des clients durant la crise

Skello, un outil de gestion de plannings pour l’hôtellerie-restauration, a gagné de nouveaux clients issus de secteurs différents durant le confinement.
EntreprisesFocusManagement

[Covid-19] 3 clefs pour un retour au bureau efficace et économe

Les mesures de restrictions se sont allégées au cours des dernières semaines et il faut maintenant penser à anticiper le retour des employés au bureau.

2 Comments

Laisser un commentaire