Aller au contenu

Les impôts, premiers facteurs d’inquiétude sur le pouvoir d’achat

La hausse annoncée des prélèvements obligatoires crispe les Français.

Le pouvoir d’achat constitue un des thèmes majeurs de préoccupation des Français, souligne la dernière édition du baromètre Viavoice/BPCE/Les Echos/France Info*. 59 % d’entre eux estiment que leur pouvoir d’achat va baisser au cours des trois prochains mois, tandis que 32 % des sondés estiment qu’il va rester stable. La perspective de l’augmentation des prélèvements obligatoires a renforcé l’inquiétude des Français, tout comme en septembre dernier.

Les impôts, l’essence et l’alimentation constituent les trois postes de dépenses qui préoccupent le plus les membres de l’échantillon pour leur pouvoir d’achat. En mars 2012, seuls 29 % d’entre eux se déclaraient préoccupés par les impôts : en deux ans, ce poste est passé du quatrième au premier rang de la liste. « L’absence de communication claire sur les mesures fiscales à venir explique sans doute une part de ce phénomène, une grande majorité des ménages se sentant menacés par de prochaines mesures », expliquent les auteurs de l’enquête.

Au cours du trimestre à venir, 50 % des Français pensent moins dépenser que ces derniers mois en matière d’alimentation et d’habillement. Ce chiffre ne s’élevait qu’à 35 % en mars. Durant la même période, 88 % des sondés n’envisagent pas d’acheter ou de changer de voiture : la crise traversée par le secteur automobile semble amenée à durer. Les constructeurs s’efforcent de tabler sur l’arrivée de nouveaux modèles qui pourraient changer la donne.

Enfin, les Français pensent que les classes moyennes, les retraités et les salariés ayant des bas salaires, proches du Smic, sont les catégories de la population qui ont perdu le plus de pouvoir d’achat depuis un an. Afin de retrouver la confiance des Français, l’exécutif devra donc s’adresser en particulier à ces personnes.

*Sondage effectué par Viavoice par Internet du 17 au 20 avril auprès d’un échantillon de 958 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Publié dansEconomiePolitique éco