ÉconomieEntreprisesIndustrie

«Le design, c’est travailler l’esthétique au service d’un besoin»

Delphine Lami

Pour Delphine Lami (Logic Design), le design répond à des enjeux industriels. L’objectif est de répondre à une problématique et de donner du sens.

A l’occasion de la Paris Design Week, Business & Marchés explore l’industrie du design à l’aide de professionnels. Delphine Lami, directrice de création chez Logic Design, se prête au jeu de l’interview.

Que représente le design pour vous?

Pour moi, la vocation du design est avant tout pragmatique. Le design est toujours au service d’une problématique, d’un enjeu ergonomique, économique, écologique ou autre. Si le design peut rendre la vie plus belle son ambition première est de répondre à un besoin. L’idée ce n’est donc pas simplement de chercher à faire joli, c’est plutôt de travailler l’esthétique au service d’un besoin. Un fauteuil design c’est un bel objet certes mais c’est surtout un fauteuil dans lequel on va être bien assis. Dans les métiers du branding et du packaging, le design doit incarner un positionnement de marque, c’est-à-dire traduire dans des codes un message, des valeurs, une promesse. Chaque signe est pensé pour porter un sens, provoquer une émotion, donner envie.

Quel usage en faites-vous dans votre métier?

Je ne me « sers » pas du design à proprement parler… le design n’est pas un outil, c’est une finalité. Mais ce qui est vrai c’est que faire du design induit un véritable état d’esprit de curiosité et d’ouverture. Être designer c’est être curieux de tout, observer, s’imprégner. Pour puiser de l’inspiration certes mais aussi pour comprendre et décrypter. Dans mon métier je manipule des codes graphiques, ce qui exige de nourrir en permanence une solide culture visuelle et d’être capable de la mettre au service des stratégies marketing des marques pour lesquelles je travaille.

Quel cas client illustre le mieux cette vision du design?

Pour Mousline, Logic Design a entièrement repensé le branding et l’architecture packaging de la marque pour revaloriser l’unicité de la proposition. L’agence a conçu un nouveau territoire d’expression : tous les éléments du branding et du packaging se répondent et s’enrichissent mutuellement pour construire un storytelling aspirationnel et impactant.

2158 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

“Nous n'avons jamais recours à un caractère existant pour construire les logos de nos clients”, rappelle l'équipe de Brand Brothers

Identité visuelle, stratégie, branding : Brand Brothers conçoit des territoires de marque mis en valeur par un travail poussé sur les polices de caractère. Interview avec Johan Debit et Jean-Rémi Massery.
Entreprises

Comment Brooklyn Brewery se développe en France et fait œuvre de pédagogie

Depuis son arrivée en France par l’intermédiaire d’House of Beer, la filiale de distribution craft beer de Carlsberg, Brooklyn Brewery s’est constituée…
ÉconomieEntreprises

“Le digital devient indispensable dans l’industrie des spiritueux, mais il ne faut pas occulter la recommandation humaine”

Fondateur du cabinet de conseil Heads & Legs, spécialisé dans les industries du bar et des spiritueux (recrutement, formation, développement de marques), Christophe Jumentier, riche d’un long parcours dans le bartending et le marketing, revient sur l’actualité du secteur et sur sa première année d’activité en 2020.

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.