ÉconomieEntreprisesIndustrie

«Le design, c’est travailler l’esthétique au service d’un besoin»

1 min de lecture
Delphine Lami

Pour Delphine Lami (Logic Design), le design répond à des enjeux industriels. L’objectif est de répondre à une problématique et de donner du sens.

A l’occasion de la Paris Design Week, Business & Marchés explore l’industrie du design à l’aide de professionnels. Delphine Lami, directrice de création chez Logic Design, se prête au jeu de l’interview.

Que représente le design pour vous?

Pour moi, la vocation du design est avant tout pragmatique. Le design est toujours au service d’une problématique, d’un enjeu ergonomique, économique, écologique ou autre. Si le design peut rendre la vie plus belle son ambition première est de répondre à un besoin. L’idée ce n’est donc pas simplement de chercher à faire joli, c’est plutôt de travailler l’esthétique au service d’un besoin. Un fauteuil design c’est un bel objet certes mais c’est surtout un fauteuil dans lequel on va être bien assis. Dans les métiers du branding et du packaging, le design doit incarner un positionnement de marque, c’est-à-dire traduire dans des codes un message, des valeurs, une promesse. Chaque signe est pensé pour porter un sens, provoquer une émotion, donner envie.

Quel usage en faites-vous dans votre métier?

Je ne me « sers » pas du design à proprement parler… le design n’est pas un outil, c’est une finalité. Mais ce qui est vrai c’est que faire du design induit un véritable état d’esprit de curiosité et d’ouverture. Être designer c’est être curieux de tout, observer, s’imprégner. Pour puiser de l’inspiration certes mais aussi pour comprendre et décrypter. Dans mon métier je manipule des codes graphiques, ce qui exige de nourrir en permanence une solide culture visuelle et d’être capable de la mettre au service des stratégies marketing des marques pour lesquelles je travaille.

Quel cas client illustre le mieux cette vision du design?

Pour Mousline, Logic Design a entièrement repensé le branding et l’architecture packaging de la marque pour revaloriser l’unicité de la proposition. L’agence a conçu un nouveau territoire d’expression : tous les éléments du branding et du packaging se répondent et s’enrichissent mutuellement pour construire un storytelling aspirationnel et impactant.

2779 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

Guillaume de Laforcade (Jaillance) : “Des innovations permettent d’inscrire la Clairette de Die dans l’air du temps”

Directeur général de Jaillance, Guillaume de Laforcade expose le plan de développement de cette cave coopérative basée à Die (Drôme), avec des nouveautés pour conquérir les jeunes, et gagner du terrain dans le circuit hors-domicile.
EntreprisesIndustrie

Comment est né Cut&Dry, l'incroyable rhum à la noix de coco produit à la Barbade par Planteray

Planteray (ex-Plantation) a lancé la distribution mondiale de Cut & Dry, un rhum bénéficiant d’une infusion à la noix de coco. Un travail de longue haleine pour parvenir au bon équilibre, réalisé à la West Indies Rum Distillery, à la Barbade.
ÉconomieEntreprisesServices

Pour l’équipe des restaurants Mamé Kitchen, “être flexitarien, c’est s’éclater à découvrir de nouvelles saveurs rythmées par les saisons”

Créée en 2018, l’enseigne Mamé Kitchen compte cinq restaurants, conçus pour la vente à emporter, autour d’une offre de street food flexitarienne. Elle compte accélérer son développement.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.