Aller au contenu

Comment réussir sa politique de marketing vidéo

Stratégie de contenu, réseaux sociaux, plateformes : Brightcove livre ses astuces pour une politique de marketing vidéo réussie.

Sophie-Rayers-BrightcoveCréée en 2004, l’entreprise américaine Brightcove figure parmi les leaders mondiaux des solutions de vidéo en ligne. Dans un entretien accordé à Business & Marchés, Sophie Rayers, directrice marketing de Brightcove, donne les clefs pour bien initier une stratégie de marketing vidéo : allier un contenu de qualité à une infrastructure performante.

Comment bien initier la politique de marketing vidéo de son entreprise ?

La première chose à toujours garder à l’esprit lors de la conception d’une stratégie vidéo réussie est de s’interroger : « Quel est l’objectif de votre entreprise ? ». Peu importe combien d’argent vous dépensez sur la production si le contenu n’est pas doté d’un objectif, puisqu’il ne sera pas réussi. La qualité et la cohérence de l’expérience de l’utilisateur final sont essentielles à une stratégie de marketing vidéo réussie.

La vidéo est l’une des meilleures formes de contenu de marketing dans le monde moderne pour sensibiliser le public, favoriser son engagement et le taux de conversion. Les meilleurs élèves en termes de marketing vous assureront que la vidéo constitue un élément clef de leur stratégie. La preuve : vous pouvez augmenter votre taux de conversion par page de 80% simplement en utilisant la vidéo.

Dans la même logique, les meilleurs élèves en termes de marketing savent aussi que la vidéo doit toujours contenir une incitation à l’action : elle devrait inciter le spectateur à effectuer une action suite au visionnage, telle qu’« acheter ce produit, ou télécharger ce livre blanc ».

De quelle manière la qualité des technologies utilisées concourt-elle à la réussite d’une politique de marketing vidéo ?

Il est essentiel d’investir dans les technologies qui automatisent et optimisent la mise à disposition et la lecture de contenus sur toutes les plateformes. Vous n’êtes pas obligés de me croire sur parole : des recherches ont montré que 62% des téléspectateurs ont eu une expérience négative davantage associée à la vidéo qu’à la marque elle-même.

Les solutions professionnelles peuvent aider à maîtriser l’environnement toujours constant des médias sociaux. Avec des réseaux comme Twitter et Facebook qui redoublent leurs efforts lorsqu’ils se lancent dans la vidéo, YouTube, le « grand-père » de la vidéo sociale, s’est retrouvé soudainement concurrencé. La dimension sociale et la vidéo commencent à aller de pair. Pour bien agir dans cet univers, vous devez intégrer de la vidéo, et pour garantir l’expérience de l’utilisateur final, vous devez vous assurer que tout le temps et l’effort que vous avez consacrés à la personnalisation de votre expérience vidéo ne se sont pas évaporés lorsque votre média est consulté dans un environnement social.

Une solution de gestion d’actifs vidéo telle que la notre figure dans les « listes blanches » de toutes les principales plates-formes sociales, qui laissent vous exprimer tout en sachant que votre contenu sera optimisé pour la meilleure expérience de lecture possible auprès de l’utilisateur final.

Une étude réalisée pour Brightcove met en exergue la forte demande de qualité pour la VOD. Comment vous adaptez-vous aux évolutions de la consommation de vidéo en ligne ?

Les consommateurs ont des attentes très élevées quels que soient le lieu, le moment et la façon dont ils consomment du contenu multimédia riche. La mémoire tampon, les temps lents de chargement et la disponibilité limitée en fonction de l’appareil ne sont plus acceptables par les consommateurs avertis d’aujourd’hui. Par conséquent, il est très important de s’assurer que le contenu de votre vidéo puisse être lu sur tous les appareils et plateformes, sans se soucier de la version ou de la  bande passante.

Prendre en charge ces contraintes par vous-même est un processus extrêmement complexe et chronophage qui s’avère coûteux au final. L’investissement dans un système de gestion vidéo vous allège de ces contraintes et optimise la mise à disposition de votre contenu vidéo auprès des consommateurs.

Un site de bonnes pratiques

« Brightcove a été leader du marketing vidéo en ligne durant dix ans et bénéficie d’une énorme richesse de connaissances à travers le monde. Fin 2014, nous avons numérisé ces connaissances et lancé la « Video Marketing Academy », un portail gratuit consacré au marketing vidéo. Il est doté de contenus proposés par les experts de Brightcove, une communauté d’analystes, et surtout par nos clients », ajoute Sophie Ravers.

Photo : Television and internet production .technology and business concept par Shutterstock/Sommai

Publié dansEconomieEntreprisesManagement