Entreprises

Cette année, Frog mise sur des bières de saison adaptées à chacun de ses pubs

2 min de lecture
Bière au comptoir - Frog & Underground

Pour remettre en lumière ses différents pubs, Frog a lancé des bières spécifiques à chaque établissement, et mise sur davantage de produits de saison.

Frog poursuit le développement de sa gamme de bières dédiées à chacun de ses dix pubs (8 à Paris, 1 à Bordeaux, 1 à Toulouse). Spécialisée dans la production de ses propres bières depuis son lancement en 1993, l’enseigne a lancé cette année ses “Frog House Specials”, dont les sorties varient donc selon les établissements.

Dernière en date, la Midsummer (4,2%), une bière blanche de blé très rafraîchissante, au concombre et au citron, qui peut être dégustée au Frog & Rosbif, dans le 2ème arrondissement de Paris. A suivre, la Strawberry summer sour, une bière brassée avec de la purée de fraises. “Nous voulions surtout mettre en avant la saisonnalité des produits avec une gamme de bières très fraîches, brassées avec des produits de la récolte de cette année, tels que la rhubarbe, la betterave et la fraise”, indique Eugénie Mai-Thé, chef brasseuse.

Le lancement de ces bières a mobilisé la vingtaine de brasseurs maison. “Ce fût un rythme très intense quasi frénétique depuis le début de l’année, en termes de développement et lancement produit, nous en sommes très fiers, mais tâchons aussi de prendre un peu recul afin d’apprendre de nos différentes expériences.” A présent, Frog cherche à communiquer de manière plus percutante en interne et auprès de ses clients lors des lancements de nouvelles références.

Des styles très différents

Précédemment, une West Coast double IPA (7%) avait été proposée à Bordeaux (Gironde), ainsi qu’une bière à la betterave à Toulouse (Haute-Garonne) puis de manière plus large, la Beetroot garden saison (3,8%), aux notes terreuses. “Les brasseurs ont attendu les premières récoltes de betterave de l’année”, afin d’utiliser des ingrédients les plus frais possibles. Une bière rousse, l’Irish Red Ale (4,4%) a aussi été servie ces derniers mois, tout comme la Lemon Sour (4%) à la vanille et aux zestes de citron (à découvrir au Frog Revolution, dans le 4ème arrondissement de Paris) et une Smash (single malt, single hop) titrant 4,5% aux belles notes de mandarine.

En septembre, Frog doit par ailleurs sortir de ses standards avec le lancement d’une bière vieillie en barriques (Imperial saison wine, 9,2%). Un taux d’alcool rare pour l’enseigne, habituée à mettre à la pression des références faciles à déguster en pintes.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2470 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

A Paris, le bar La Fine Mousse fête dix ans dédiés à la bière craft

Soucieux de défendre l’indépendance des brasseries, le bar parisien à bières craft La Fine Mousse fête ses dix ans. Il a fait…
EntreprisesFocus

Bière craft : The Piggy Brewing Company à l'heure d'été chez IBU, à Paris

Dans le quartier parisien d’Oberkampf, le bar à bières artisanales IBU se transforme cet été en fief de la brasserie lorraine The…
EntreprisesFocus

3 bières artisanales pour bien débuter l'été

Au bar à bières artisanales Hoppy Corner, à Paris, focus sur trois références craft idéales en cette période estivale.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter