Aller au contenu

« Le boom du marché de l’occasion bénéficie aussi à Cash Converters »

Face au développement du Bon Coin ou de PriceMinister, Cash Converters mise sur la simplicité induite par le système d’achat direct des biens. Son président Europe, Christian Amiard, répond aux questions de Business & Marchés.

Quels sont les premiers retours de vos franchisés sur la période de Noel et d’après-Noel?

Comme lors des années précédentes, les consommateurs disponibles pendant la période des fêtes fréquentent nos services achats pour revendre leurs anciens produits, par exemple une console de jeux qui a été remplacée par une nouvelle offerte à Noël, ainsi que certains cadeaux qui ont fait double emploi ou ne plaisent pas.

La revente des cadeaux en ligne explose depuis de nombreuses années. Comment y faites-vous face?

Tout simplement avec notre concept d’achat cash qui apporte simplicité et rapidité dans la revente de produits, et permet en outre d’être payé cash rapidement, sans prendre de photo, sans rédiger d’annonce, sans répondre au téléphone ou aux mails, sans recevoir un acheteur potentiel chez soi, et sans risque d’un chèque impayé.

Comment vous adaptez-vous à l’essor de la vente entre particuliers sur internet?

La croissance des ventes entre particuliers sur internet profite à notre marché de l’achat-vente, en introduisant un nouveau mode de consommation : celui des produits d’occasion. Notre site marchand, soit plus de 800.000 produits, est alimenté quotidiennement et directement par nos franchisés qui mettent leurs produits en vente sur notre site de manière quasi-automatique.

Publié dansEconomieEntreprisesFocusServices