Entreprises

Bar à cocktails : comment L’Obsolète fait évoluer sa carte au fil de l’année, à Saint-Raphaël

2 min de lecture

A Saint-Raphaël (Var), le bar à cocktails L’Obsolète expérimente des recettes tout au long de l’année. Sa carte d’été vient d’être lancée.

Pas de grand changement, mais de belles évolutions du menu de L’Obsolète. Ce bar à cocktails de Saint-Raphaël (Var) a retiré 11 drinks et en a créé 16, pour rester sur une offre toujours très fournie de 35 recettes (et 4 sans alcool) en tirant parti des observations effectuées durant l’année. « La saison d’été a mis du temps à démarrer, les touristes étant surtout arrivés fin juillet. Les derniers mois ont été corrects, avec une belle réception de la part de la clientèle locale », observe Patrick Sojka, chef barman. Certains cocktails éphémères sont devenus permanents.

Three Monkey - Cocktail au bar à cocktails L'Obsolète, à Saint-Raphaël

Three Monkey

Illustration avec le Three Monkey. « Une cliente nous commandait régulièrement le Jasper Newton, un cocktail à base de Jack Daniel’s et de sirop de vanille. Elle souhaitait un cocktail plus frais », indique Duncan Saurat, second de bar. Place donc à des framboises fraîches, au sirop de cannelle, au jus d’ananas, à un bitter citron, à la liqueur de cherry Peter Heering pour arrondir le côté acide de la framboise, et au whisky Smokey Monkey (l’une des références de Monkey Shoulder), pour son aspect fumé. Un cocktail très fruité, aux belles notes d’ananas, richement décoré, qui se déguste facilement malgré la spécificité du Smokey Monkey.

Hacienda Campari - Cocktail au bar à cocktails L'Obsolète, à Saint-Raphaël

Hacienda Campari

Pour l’Hacienda Campari, Patrick Sojka a repris la recette d’un cocktail qu’il avait préparé à l’occasion d’un concours organisé par cette marque. Un drink sec, porté sur le vermouth, à base de mezcal Del Maguey Vida, de vermouth Noilly Prat et de sirop de fève tonka pour son côté torréfié. « Le mezcal ressort bien, puisque l’on prend un alcool assez porté sur les notes fumées », précise le barman. Le mezcal peut aussi être utilisé ponctuellement pour revisiter des cocktails classiques, par exemple de type negroni.

Prince Ali - Cocktail au bar à cocktails L'Obsolète, à Saint-Raphaël

Prince Ali

Création également avec le cocktail Prince Ali, à base de vodka infusée à la menthe fraîche, « ce qui reste assez rapide à réaliser, en quatre heures environ », précise Duncan Saurat ; de jus d’orange, de sirop maison d’épices orientales (qui servent notamment pour la réalisation de plats tels que le couscous), d’un bitter (Moroccan Bitters, une infusion coriandre, citron, menthe et cannelle signée Bitter End) et de jus de citron vert pressé. Un drink qui rappelle le thé à la menthe, très chaleureux. « Le cocktail est relevé, mais pas piquant », corrige l’équipe.

Trinidad Old fashioned - Cocktail au bar à cocktails L'Obsolète, à Saint-Raphaël

Trinidad Old fashioned

Cette saison, les cocktails classiques ont aussi été davantage poussés, à l’instar de nombreux bars. Preuve en est avec le Trinidad Old fashioned, un incroyable Old fashioned aux puissantes notes de chocolat, avec du bourbon Buffalo Trace, un amer italien (Cynar), et du bitter Xocolatl Mole (cacao, cannelle, épices) de Bittermens. Un drink très sec au nez, très raffiné à la dégustation, idéal à l’heure du dessert. « Nous avons aussi refait la carte des cocktails servis avec du tonic », ajoute Patrick Sojka, afin de coller aux attentes de la clientèle.

2, place Amiral Ortoli, 83700 Saint-Raphaël
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2783 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

A Nantes, deux bars pour deux expériences du cocktail

Dans le centre-ville de Nantes (Loire-Atlantique), deux expériences du cocktail sont à découvrir à quelques minutes à pied, au Santeuil Café et au 19:33.
La sélection de la rédaction

Dans ces bars d'hôtels 5 étoiles, on passe à l'heure du dessert

Tiramisu, espresso martini revisité, Mont Blanc : à l’InterContinental Paris Le Grand, au Sofitel Paris Baltimore et chez Maison Proust, des inspirations desserts dans des bars d’hôtels parisiens 5 étoiles.
La sélection de la rédaction

Les fruits, clef de voûte du menu cocktails printanier de l'Hôtel des Grands Boulevards, à Paris

Inspirations printanières et estivales à l’hôtel des Grands Boulevards. Cet établissement (4 étoiles) d’Experimental Group, situé dans le 2ème arrondissement de Paris, vient de renouveler le menu de ses bars, The Shell (dans le lobby) et The Shed (en rooftop, avec une réouverture de la cuisine prévue le 1er mai). Focus sur trois cocktails de la nouvelle carte, avec Karim Hamadouche, bar manager.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter