Aller au contenu

Hub-Grade veut faciliter la location de bureaux entre professionnels

La start-up Hub-Grade compte appliquer les codes de l’économie collaborative à la location de locaux (bureaux, salles de réunion…) entre professionnels.

Après sa création, à Lyon, en juin dernier, Hub-Grade lance ce mois-ci son offre de location d’espaces de travail entre professionnels. Son fondateur, Brieuc Oger, 24 ans, étudiant à l’EMLyon et riche d’un parcours de sportif dans la voile, présente la start-up à Business & Marchés.

Brieuc Oger Hub-Grade
Brieuc Oger

Quel constat vous a incité à créer Hub-Grade?

Tous les secteurs de l’économie se flexibilisent (la banque, l’assurance, la téléphonie). Et pourtant, le marché de l’immobilier professionnel reste inchangé. Les baux de 3/6/9 ans obligent les entreprises à s’engager sur trois ans avec des délais de négociations très longs et des conditions de mise en place très rigides. De plus, l’économie collaborative se développe et de nouveaux acteurs du monde entrepreneurial qui cherchent à louer des locaux pour des durées flexibles apparaissent, des start-up notamment. En parallèle, on a sur le marché des PME ou des PMI pour qui depuis la crise de 2008, les locaux sont devenus trop grands. J’ai créé Hub-Grade pour permettre la rencontre entre ces deux types d’acteurs.

Quelles garanties apportez-vous aux entreprises louant leurs locaux?

Nous proposons de l’accompagnement dans le choix du contrat et dans la solution d’assurance. De plus, à l’avenir, grâce à notre système de ranking et de notation, les membres pourront « évaluer » l’entreprise avec laquelle ils partagent leurs entreprises.

Quel est votre positionnement par rapport aux entreprises existantes sur ce créneau?

Je suis loin d’être le premier à avoir eu cette idée! Toutefois, en permettant à nos utilisateurs de réserver, signer le contrat et payer en ligne, nous apportons une valeur supplémentaire à nos utilisateurs. De plus, nous travaillons à un partenariat avec une compagnie d’assurance. Ce partenariat va beaucoup simplifier la vie de nos utilisateurs. Hub-Grade a vocation à être développé dans toutes les villes. Nous ne sommes pas du tout centrés sur Paris. Cela nous différencie de nos concurrents. Nous sommes aussi les seuls à proposer un large choix d’espaces de travail innovant à louer pour des durées flexibles: fablabs, salles de réunion, espaces de coworking, magasins éphémères, etc.

De quelle manière votre expérience dans le sport de haut-niveau vous a-t-elle aidé dans votre projet?

Je retrouve énormément de similarité entre les projets de voile que je menais jusqu’il y’a quelques mois et Hub-Grade: un objectif clair, un timing, des échéances, des partenaires, une équipe, un budget, un cadre légal, un investissement de tous les jours. Tous ces éléments s’appliquent au sport de haut niveau et à l’entrepreneuriat. La voile m’a aussi appris le dépassement de soi, l’ambition, la capacité à s’adapter dans un environnement qui évolue en permanence, gérer le risque… Là encore, ce sont des choses que je retrouve tous les jours dans ma vie d’entrepreneur. Par exemple lorsque je veux faire passer un message à mon équipe, je m’interroge souvent sur la façon dont j’aurais fait passer ce message si c’était mon équipage.

Comment souhaitez-vous vous développer?

L’objectif est d’avoir dans chaque grande ville un ambassadeur qui serve à animer la communauté Hub-Grade et à mettre en relation nos membres. Grâce à ces ambassadeurs, nous allons nous positionner comme une entreprise digitale de proximité. Une fois que nous aurons solidifié ce modèle en France, nous pourrons nous attaquer à l’Europe à l’horizon 2017.

Publié dansEconomieEntreprisesServices