Aller au contenu

«L’hôtellerie-restauration doit se digitaliser davantage»

Metro renouvelle son accélérateur européen pour dénicher les start-up qui pourront bousculer le secteur de l’hôtellerie-restauration.

En partenariat avec le réseau dédié à l’innovation digitale TechStars, le groupe allemand de distribution Metro a lancé un programme consacré aux start-up de l’hôtellerie-restauration. Blendbow (machines à cocktails), Cuddl’up (solutions numériques), FudyBudy (précommande de repas), GestU (téléphones dans les hôtels), Impala (logiciel de gestion), Kitro (suivi des déchets), Nabi (e-réputation), Ordercube (notifications pour le service en salle), Somm’it (management des boissons) et You There Inc (conciergerie digitale) constituent les dix start-up européennes sélectionnées fin 2017. L’équipe de Metro Accelerator for hospitality nous en dit plus.

Pourquoi Metro a souhaité lancer un accélérateur dédié à l’hôtellerie-restauration ?

Le but de Metro est de soutenir les petits et moyens business indépendants à travers le monde. Un de nos groupes de clients clés comprend les opérateurs de business indépendants de l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration, qui font face à un challenge grandissant : celui de la digitalisation de notre société. Nous avons réalisé que d’une part, si l’industrie de l’hôtellerie et de la restauration ne se digitalisait pas, elle ne pourra plus répondre aux besoins des consommateurs et risque de perdre de sa pertinence. D’autre part, cette industrie étant fragmentée, il n’est pas facile pour les innovateurs de toucher les consommateurs finaux. Nous avons de fait créé Metro Accelerator, une plateforme qui accélère l’innovation dans l’hôtellerie et la restauration et qui permet aux startups d’atteindre leurs clients – les restaurateurs et hôteliers indépendants.

Comment observez-vous le développement des start-up dans le secteur ?

A travers Metro Accelerator, nous obtenons un accès sans précédent à la compréhension des tendances innovatrices clés de l’industrie. Nous recevons des centaines d’applications venant du monde entier pour chacun des programmes. Nous rencontrons des startups qui cherchent à innover à travers toute la chaîne de valeur de l’industrie. Les sujets les plus populaires sont ceux des commentaires clients/management de la réputation en ligne, gestion des déchets, amélioration de l’efficience opérationnelle (turnover des tables), solutions de livraison, système de caisses…

De quelle manière les innovations de ces entreprises peuvent bénéficier à un retailer comme Metro ou à vos clients ?

Nous avons la conviction que nous sommes gagnants si nos clients sont gagnants. La technologie permet aux propriétaires de restaurants et d’hôtels de passer moins de temps sur des sujets opérationnels et de passer plus de temps avec leurs propres clients. Nous avons en ce moment des «pilotes» pour tester les solutions digitales de nos startups : des partenariats avec plus de 500 restaurants répartis dans 5 grandes villes européennes, incluant Paris. Ces pilotes nous ont montré qu’intégrer du digital peut faire croître de 40% le ticket moyen, améliorer de 10% le coût des marchandises vendues, réduire de 15% les déchets et plus important gagner 1 à 3 heures de temps de travail par jour.

Publié dansEconomieEntreprises