Aller au contenu

Etats-Unis: la crise immobilière se poursuit

La crise économique initiée l’été dernier aux Etats-Unis trouve sa source dans les crédits hypothécaires immobiliers à risque, les subprime. De ce fait, c’est un secteur entier qui souffre et qui continue à être ravagé par cette crise. Les chiffres en témoignent: en mai, les mises en chantier de logements sont tombées au plus bas depuis dix-sept ans.

Elles s’élèvent désormais à 970.000 unités, soit 32,1% de moins qu’il y a un an. Les ventes de logements neufs accusent aussi le coup, tirées à la baisse par une progression de 7% des saisies entre avril et mai, et de 48% sur un an. Le nombre de permis de construire a quant à lui fléchi de 36,3% sur un an.

Ces chiffres confirment la mauvaise santé du secteur immobilier outre-Atlantique et contribuent à « accroître les risques de pertes pour les banques », selon le directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, qui s’exprimait vendredi dernier.

Publié dansEconomiePolitique éco