Aller au contenu

Dans le Colorado, le business du cannabis induit de nouveaux besoins en sécurité

Blue Line Protection Group propose des services de sécurité spécifiques à la nouvelle industrie du cannabis légal, née il y a un an dans le Colorado.

Nouvelle industrie, nouveaux besoins en sécurité. La dépénalisation, en janvier 2014, de la vente à usage récréatif de la marijuana dans le Colorado, aux Etats-Unis, a donné naissance à ce secteur. Fort de ce constat, Blue Line Protection Group s’est lancé sur ce marché sous le prisme de la sécurité, en proposant des services de surveillance, de transport et de vérification de la bonne conformité des pratiques de ses clients avec les exigences requises par le législateur.

« Nous avons créé Blue Line Protection Group fin 2013, car nous avons anticipé un besoin en services de sécurité et de transport pour la nouvelle industrie du cannabis récréatif légal dans le Colorado. L’usage médical de la marijuana médicale avait été rendu légal bien auparavant, mais le marché allait être doté d’une denrée précieuse largement disponible », indique à Business & Marchés le directeur des relations publiques de l’entreprise, Michael Jerome.

De précieuses licences d’exploitation

Des licences d’exploitation ont été accordées aux détaillants et aux exploitations, qui doivent respecter de nombreuses règles sous peine de devoir interrompre leur activité. « Des centaines de nouvelles licences ont été émises par l’Etat, et nous avons réalisé que ces nouvelles entreprises auraient besoin de conseils professionnels en sécurité. Le fait que la marijuana soit devenue légale ne signifie pas que tous les risques potentiels ont été éradiqués. En fait, il y a tellement plus de produits et de trésorerie que chacun des transports constitue potentiellement une cible », précise le porte-parole.

Pour Michael Jerome, ce type de services concourt à organiser cette industrie naissante. « Nous formons nos clients sur les pratiques de sécurité et d’autres techniques de prévention. Nous fournissons le personnel nécessaire pour contrôler tous les clients qui entrent dans leurs locaux et dissuader les activités illicites dans leurs établissements. Nous fournissons des services de transport blindés pour le produit et la trésorerie. De nombreux entrepreneurs transportent leurs produits et leurs fonds dans des véhicules personnels. Ils ne sont pas formés, voire pas assurés… »

Un secteur à structurer

« Malheureusement, il subsiste un esprit de « contre-culture » dans ce secteur, complète le porte-parole. Les acteurs du secteur sont méfiants quant à l’autorité et sont donc très hésitants pour confier à un tiers leur produit et leur argent. Nous devons surmonter cette perception ». Pour se développer, Blue Line Protection compte sur une modification de la législation dans d’autres Etats. « Nous souhaitons aider à établir des procédures pour s’assurer que cette nouvelle industrie puisse fonctionner de manière légitime et responsable », ajoute-t-il.

Publié dansEntreprisesFocusServices