ÉconomieEntreprisesManagement

La start-up Collock fait bouger ses escape game pour les entreprises

2 min. de lecture
Escape game

La start-up Collock décline le concept de l’escape game pour les entreprises, sans lieu fixe.

Depuis un an, la start-up parisienne Collock décline le concept de l’escape game en version nomade. Ces jeux d’évasion «grandeur nature» au sein desquels les participants doivent résoudre des énigmes ou relever des défis dans un lieu donné rencontrent un franc succès. Réservée aux entreprises, l’offre a vocation à dépasser la région. Aline Conxicoeur, responsable commerciale, répond aux questions de Business & Marchés.

Quel constat vous a incité à créer Collock?

Nous avons découvert l’escape game à Budapest en Hongrie et avons, à titre personnel adoré le jeu. Nous avons décidé de l’importer en France, mais d’une manière différente. C’était l’occasion pour nous d’accomplir notre ambition entrepreneuriale. Dans un escape game nomade, chaque jeu devient unique. Les scénarios s’adaptent au lieu, et c’est pour nous la possibilité de créer un plus grand nombre de scénarios et de faire vivre davantage d’aventures.

Comment un escape game peut-il accompagner une session de team building?

L’escape game a une vertu collaborative extrêmement puissante et répond à un réel besoin des entreprises de manager autrement. Nos scénarios sont conçus pour s’adresser à un public d’entreprise : chaque compétence est mise en avant et l’objectif est que chaque joueur participe activement au jeu. Dans nos scénarios, on retrouve les même mécanismes qu’en entreprise : savoir communiquer, collaborer, travailler individuellement et collectivement, trouver un leader naturel, savoir écouter chaque idée, proposer des solutions originales, gérer le temps… Dans un contexte ludique, on renforce des compétences utiles en entreprise. L’escape game, c’est aussi la possibilité de faire collaborer des personnes qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble et cela renforce alors leur collaboration future. Si les collaborateurs ont appris à se connaître, ils seront plus à même de collaborer par la suite.

Quels sont vos premiers retours d’expérience?

Nous avons réalisé en 2016 une quarantaine d’événements principalement avec des entreprises, mais aussi quelques événements grand public. Depuis le début de notre activité, nous avons développé de nombreux scénarios, et mis au point des méthodes de création qui font qu’aujourd’hui, 100% de nos clients nous recommanderaient.

Quels sont vos objectifs de développement?

Depuis le lancement il y a un an, nous avons consacré beaucoup de temps au développement de nos scénarios en apprenant de chacune de nos expériences pour concevoir des offres qui ont une réelle valeur ajoutée pour nos clients. Nous étions alors incubés à l’université Paris-Dauphine, qui nous a aidé à bien définir notre offre. Nous entrons maintenant dans une phase d’accélération de notre activité et sommes désormais accompagnés par l’incubateur de Paris&Co de la ville de Paris. Notre objectif est de devenir le leader de l’escape game nomade pour entreprises et d’étendre notre offre sur tout le territoire.

2209 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesManagement

Pourquoi une start-up doit optimiser son site e-commerce

L’importance d’une boutique en ligne pour les start-ups : une évidence, qu’il convient de rappeler. Des outils existent pour parvenir à en…
EntreprisesServices

Disneyland Paris se prépare aux échéances post-réouverture

En attendant sa réouverture, Disneyland Paris est le théâtre de plusieurs chantiers (château, attractions, Walt Disney Studios…) Focus sur les projets du resort de Marne-la-Vallée.
ÉconomieEntreprises

Shaker Spirits se lance avec Escale, des apéritifs dédiés au spritz français

La nouvelle start-up Shaker Spirits, qui accompagne des acteurs des spiritueux à l’international, lance sa propre gamme d’apéritifs français, Escale. Deux recettes sont disponibles.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter