Aller au contenu

Pétrole: la production au coeur de l'actualité

« Pour cette fois, je ne crois pas qu’il y aura une révision de la production. Nous ne pensons pas qu’il y a une pénurie sur le marché du pétrole. Il n’y a aucun besoin d’accroître la production; Si nous pensons qu’il y a besoin d’accroître la production, nous sommes toujours prêts à le faire. Mais il n’y a aucune discussion sur la réduction de production« , a expliqué Hussein Chahristani , le ministre irakien du Pétrole. Son homologue algérien Chabib Khelil a pour sa part expliqué que l’Opep décidera demain si un statu quo une une hausse de la production sont actés, ne parlant pas de baisse.

Les stocks américains en hausse

Les stocks de brut américains ont progressé de 3,6 millions de barils en une semaine, à 293 millions, ce qui a fait contribué à ralentir les spéculations autour d’une possible baisse de la quantité d’or noir disponible sur le globe, comme on l’avait constaté fin 2007 et au début de l’année 2008: le record atteint début janvier à 100,09 dollars pour le West Texas Intermediate, le pétrole brut côté à New York, semble aujourd’hui lointain.

Publié dansEconomie