Références

Marketing d’influence : disposez-vous des bons canaux ?

2 min. de lecture
Marketing digital Web analytics

YouTube, réseaux sociaux… Diffuser son contenu est essentiel pour toucher des consommateurs et des leaders d’opinion. Focus sur le marketing d’influence.

Les confinements auront montré l’importance, pour les marques et les retailers, de démultiplier les points de contact afin de poursuivre leur activité (e-commerce), mais également de conserver un lien avec leur communauté malgré leur arrêt temporaire. Disneyland Paris avait ainsi mis en ligne, durant le printemps, lors du premier confinement, un site Web proposant de revoir à la maison (“Watch parties”) ses spectacles phares, ainsi que des fiches recettes pour reproduire certains succès de ses restaurants et des coloriages à l’effigie des personnages. Des enseignes spécialisées dans le sport ont réalisé des tutoriels pour se maintenir en forme chez soi. Cette présence numérique peut aussi être un moyen de diffuser des messages et idées auprès de leaders d’opinion et de publics à même d’avoir un impact sur les décisions économiques – jamais le marketing d’influence n’aura aussi été aussi utile. Nombreuses sont les fédérations professionnelles à avoir exprimé leur avis quant à la fermeture des commerces jugés non-essentiels !

“Stratégie permettant à une entreprise de faire la promotion de son produit ou service en s’appuyant sur la notoriété d’experts et de personnalités reconnues dans leur domaine” selon l’entreprise spécialisée dans le marketing Hubspot, le marketing d’influence peut prendre plusieurs formes. L’agence Matriochka Influences propose aux marques “d’engager leurs audiences via la prescription des e-influenceurs” avec “le bon contenu, au bon moment, auprès des bons prescripteurs.” Accroître sa notoriété, booster l’image et du trafic d’une marque, bénéficier des effets de référencement grâce à une stratégie de search engine optimisation (SEO), tels sont quelques-uns des effets recherchés.

S’appuyer sur les bons relais

Dans une stratégie de contenu Web dédiée, il convient de s’appuyer sur des relais efficaces – des sites comme Seeding Up sont spécialisés dans le marketing d’influence et permettent de publier des contenus sur des blogs, les réseaux sociaux ou des plateformes vidéo telles que YouTube. Disposer d’un process comprenant des standards de qualité des publications, d’un calendrier éditorial planifiant les sujets traités et recensant les campagnes menées, et établir un plan média visant à toucher des cibles données au moyen des médias les plus adéquats constituent des pré-requis.

Gros influenceurs ou célébrités (pour une large visibilité et une forte notoriété), macro-influenceurs (avec une audience plus engagée et davantage d’approfondissement dans le contenu), micro-influenceurs (dotés d’une audience plus faible mais très réceptive à la qualité de l’offre éditoriale et à sa sincérité): il convient de bien sélectionner les personnes par lesquels votre contenu va transiter dans le cadre d’une campagne de marketing d’influence.

L’interprofession de la conserve avait fait appel à des comédiens pour interpréter une web-série indiquant que “la conserve, ça déboite”… et rajeunir l’image de ce conditionnement auprès d’un jeune public. Parallèlement à cette présence digitale, elle avait lancé un mook (magazine-livre) à destination d’un public de consommateurs et de décideurs. Et nombre de youtubeurs facturent leurs prestations…

A lire également
ÉconomieEntreprisesIndustrie

“Le Made in France ne suffit pas à faire vendre un produit”, rappelle Tiphaine Chouillet (La Racine)

Entreprises françaises patrimoniales ou sociétés en transition vers le made in France, tels sont les profils de structures qu’accompagne La Racine. Créé en 2015, ce cabinet de conseil intervient sur l’ensemble de la chaîne de la valeur.
Entreprises

Vodka : Belvédère renouvelle son image et enrichit sa gamme

Avec une nouvelle plateforme de marque et un spirit drink, Heritage 176, Belvédère affirme son positionnement éco-responsable.
EntreprisesServices

Carré Digital crée des boutiques virtuelles pour les retailers du luxe

A défaut de pouvoir se rendre dans une boutique physique, les consommateurs peuvent naviguer dans des boutiques virtuelles. L’agence Carré Digital développe cette offre.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter