FocusServices

A Paris, ces ateliers permettent de découvrir l’art du cocktail

2 min. de lecture
baptiste Bochet - Colada Cocktails

Focus sur les ateliers Colada Cocktails de Baptiste Bochet, et les moyens de faire découvrir au grand public les bonnes astuces.

En plein cœur du Marais, à Paris, une poignée de participants – dûment masqués – suivent, en ce samedi de mai, les conseils de Baptiste Bochet. Une introduction aux spécificités des spiritueux et une courte dégustation. L’objectif étant de créer, ensuite, propres cocktails. “Durant mes ateliers, j’essaie de transmettre ma passion des spiritueux et en dis beaucoup sur leur conception et leurs spécificités. Un véritable mini-cours de dégustation y est imbriqué. Les participants découvrent des tonnes de saveurs, des accords inédits et les techniques du cocktail qu’ils mettront en pratique plus tard pour régaler leurs proches”, explique le formateur, créateur de Colada Cocktails.

Depuis huit ans, Baptiste Bochet transmet l’art du cocktail – il est également Cognac Educator (ambassadeur validé par le Bureau national interprofessionnel du cognac) et contribue à la Revue du vin de France. Depuis l’automne 2016, il assure des sessions auprès des entreprises (à hauteur de 85%) et des particuliers. “L’idée est de se rapprocher d’un TP, en étant actif 70% à 80% du temps. La cuisine s’apprend en pratiquant les accords, les techniques…”, poursuit-il.

Notion d’équilibre

Ateliers cocktails - Boissons

De multiples préparations et produits sont disponibles.

Ainsi, après avoir rappelé qu’il est essentiel d’être précis sur les doses (comme en pâtisserie) mais qu’il est parfois possible de rectifier d’éventuelles erreurs (comme en cuisine), il insiste sur la notion d’équilibre entre la saveur sucrée et l’amertume ou l’acidité. “L’équilibre, c’est 90% d’un cocktail. Il faut constamment veiller à l’harmonie des saveurs. L’objectif n’est pas de surcharger en nombre d’ingrédients”. Après quelques définitions, comme celle du taux de non-alcool, place à l’atelier.

“Comme j’ai notamment des débutants qui participent (à l’exception d’un futur atelier Terroir Expert), j’ai modifié la carte d’alcools, en retirant le mezcal, par exemple”, poursuit Baptiste Bochet. Une grille permet aux participants de noter les dosages de leurs différentes expérimentations. Les glaçons, qui feront baisser le pouvoir sucrant du cocktail, ne sont introduits que dans un second temps, avant de réaliser, lors de la phase finale,, la recette finalement retenue parmi toutes celles conçues.

Depuis décembre 2020, en plus des ateliers physiques, environ 200 participants par mois participent à distance, avec plusieurs formules, en suivant le cours ou en étant actifs à l’aide d’échantillons et d’ingrédients pour réaliser un cocktail). 800 boxes ont déjà été expédiées.

2292 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesIndustrie

A Paris, rue de Charonne, Fauve Craft Bière joue la carte du houblon ultra-local

La Petite Charonne, bière produite chaque année, s’appuie sur du houblon cultivé boulevard de Charonne, à quelques pas du brewpub Les Cuves de Fauve, rue de Charonne, à Paris. Un sourcing local qui colle aux ambitions de Fauve Craft Bière.
EntreprisesManagement

Comment le Harry’s Bar forme ses nouveaux barmans

A Paris, les cocktails du Harry’s Bar sont incontournables depuis 1911. L’établissement mise notamment sur la qualité de la formation de ses barmans.
EntreprisesIndustrie

Bar à cocktails : le Little Red Door se rapproche des agriculteurs

Institution des bars à cocktails parisiens, le Little Red Door renouvelle de nouveau son menu (Grounded) en faisant la part belle à dix ingrédients sourcés en région.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter