FocusIndustrie

15 nuances de bière au Paris CraftBeer Show

2 min. de lecture

Focus sur 15 bières repérées au Paris CraftBeer Show, un nouvel événement consacré aux bières de spécialité.

« La première journée a été bonne pour les professionnels qui ont pu nouer de nombreux contacts. Nous avons la volonté de développer ce concept, qui est celui d’une véritable fête de la bière, en aboutissant à une semaine complète, ponctuée par ces quatre jours de salon », expliquait vendredi après-midi à Business & Marchés l’organisateur du Paris CraftBeer Show, Alex Rakitch, sous la halle du Carreau du Temple. Les exposants étaient au rendez-vous pour faire découvrir des bières toutes plus originales les unes que les autres.

La bière la plus forte au monde

Brewmeister Snake Venom

Planète Soif, l’importateur-distributeur calaisien de bières occupant la moitié du salon, distribue aux clients osant s’essayer à la Snake Venom un certificat de dégustation (photo). Et pour cause : cette bière, brassée par Brewmeister (Ecosse), est la plus forte au monde ! Proposée depuis 2013 et titrant 67,5°, elle prend dans les faits la forme d’une liqueur de bière (la bouteille, commercialisée 65 euros sur place, se conserve jusqu’en 2023).

Cap sur l’Irlande

McGargles ParisCraftBeerShow

Fancy Franck’s Lager, Cousin Rosie’s Pale Ale, Knock’s Knock’s India Pale Ale, Granny Mary’s Pale Ale : la brasserie familiale McGargles, basée dans la ville de Kildare et propriété du groupe Rye river brewing, propose une gamme de bières centrée sur les fruits et dotée d’un marketing original, autour d’une famille imaginaire. Une stout – un des segments en vogue sur le salon – une lager et une pilsner complètent l’offre.

Le chocolat dans tous ses états

Barista chocolate-quad young-double-chocolate-stout

Les brasseurs n’en oublient pas de développer des produits plus surprenants, à l’instar des bières aromatisées au chocolat. La brasserie belge Kasteel (Van Honsebrouck), située à Ingelmunster, met ainsi en avant sa Barista chocolate quad (11°), développée à partir d’une base de brune. La Double chocolate stout (5,2°) du brasseur anglais Young’s pousse plus loin cette logique avec un duo de chocolats.

Sans gluten mais pas sans saveur

Glutenberg

« Je suis intolérant au gluten et je souhaitais produire ma propre bière, adaptée à cette problématique », indique le cofondateur du brasseur canadien Bières sans gluten, Julien Niquet. Proposés depuis 2011 sous la marque Glutenberg, ses quatre produits permanents (blonde, Pale Ale américaine, rousse, India Pale Ale) sont complétés par une bière saisonnière, en l’occurrence cette année l’Imperial Sotolon, dorée et expérimentale, titrant 8°, vieillie en barriques de rhum.

Les bières écossaises vieillies en fûts d’Innis & Gunn, les bières alsaciennes de Fisher ou bien encore l’Apple Tree, un Irish cider, ont également tiré leur épingle du jeu… Tout comme quelques softs à la présence plus surprenante, à l’instar de Milkiky, un soda tiré du manga français Head-Trick.

Photo : Beer Flight par MaxyM/Shutterstock
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire également
Économie

Comment la Brasserie de l'Être a progressé malgré la crise

Six nouvelles bières ont été lancées par la Brasserie de l’Être en moins d’un an. L’entreprise parisienne s’est appuyée sur son réseau de cavistes et de distributeurs spécialisés pour garder la tête hors de l’eau.
EntreprisesIndustrie

Bière US : comment Colorado Craft Beverage se développe

Avec un portefeuille élargi à des bières plus faciles d’accès comme les Hazy IPA, l’importateur-distributeur Colorado Craft Beverage n’a pas cessé de se développer.
Économie

Avant-première : la brasserie britannique Beavertown revient en France

Accompagnée par PWP, la brasserie londonienne Beavertown réinvestit les bars, caves et magasins français, en commençant par Paris. Quatre références sont lancées en juin.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.