Aller au contenu

[Vidéo] A Disneyland Paris, Armageddon cesse ses effets spéciaux

Mis à jour le 31 mars 2019

L’attraction Armageddon : les effets spéciaux ferme définitivement à Disneyland Paris, avant l’arrivée permanente des super-héros Marvel à Walt Disney Studios.

Ce dimanche 31 mars, Disneyland Paris a fermé définitivement les portes de l’attraction Armageddon : les effets spéciaux au parc Walt Disney Studios. Le véhicule qui ornait les abords du bâtiment, destiné à être détruit, avait déjà été retiré en contrebas de l’imposante Tour de la Terreur, qui surplombe l’édifice depuis la fin 2007. Les studios 7-A et 7-B ont accueillis ce week-end leurs derniers visiteurs, prêts à (re)découvrir le grand plateau de tournage. Les ambassadeurs de Disneyland Paris ont orchestré la fermeture, accompagnés de cast members portant un nametag dédié.

Armageddon: les effets spéciaux - Disneyland Paris Armageddon: les effets spéciaux - Disneyland Paris

Installée depuis l’ouverture du parc en 2002, l’attraction fait référence au film Armageddon, sorti en… 1998. Un astéroïde de la taille du Texas doit s’écraser sur Terre. Il doit in fine être équipé d’une charge nucléaire afin d’éviter le drame. Un scénario à sensations fortes reproduit à Walt Disney Studios, conçu autour de l’univers du cinéma. Les cast members assuraient la tenue d’Armageddon : les effets spéciaux en alternance avec Rock n’Roller Coaster et la Tour de la Terreur.

Place à l’action…

Armageddon: les effets spéciaux - Disneyland Paris
Un cast member (ici, Cédric), introduit l’attraction.

Armageddon: les effets spéciaux - Disneyland Paris

Armageddon: les effets spéciaux - Disneyland Paris
Les guests sont briefés avant d’entrer dans le studio.

Promus au rang d’assistants réalisateurs, les opérateurs-animateurs d’attraction avaient, dans la première partie, la charge de faire répéter une scène du film à 180 personnes. Après un rappel de l’histoire du cinéma (et notamment des apports de Georges Méliès), Michael Clarke Duncan, l’un des acteurs (décédé en 2012) d’Armageddon, présentait quelques techniques de tournage avant d’inviter les guests à se prêter au jeu.

Place ensuite à l’entrée sur le plateau, une impressionnante salle au sein de laquelle le plancher s’affaisse, les lumières s’éteignent, un lance-flammes est en service, contrecarré par le système anti-incendie, non sans occasionner quelques pleurs chez le jeune public. « Plongez au cœur du scénario, alors que votre station spatiale en orbite se retrouve piégée sous une pluie de météorites. Gare aux explosions, aux écroulements et aux vortex », promettait Disneyland Paris. L’attraction a accueilli 33 millions de visiteurs en 17 ans.

Armageddon à Walt Disney Studios - Cédric, cast member

L’attraction en vidéo (DLP Welcome)

… puis à Spider-Man

Dans le cadre de la rénovation-extension du parc Walt Disney Studios, prévue pour 2025, la zone Backlot cèdera sa place à un land dédié à Marvel – la deuxième édition de la Saison des super-héros est en cours. « Les Avengers établissent leurs nouveaux QG et bases d’entraînements dans le monde entier afin d’inspirer de potentielles recrues à se révéler et à se dépasser », a indiqué mi-mars Scot Drake, directeur créatif du portfolio Marvel. Disney California Adventure Park, au Disneyland Resort californien, ainsi que le parc Walt Disney Studios accueilleront une nouvelle offre « immersive et interactive ».

« A travers un savant mélange de technologies innovantes et d’effets spéciaux, nos visiteurs auront l’opportunité de devenir eux-mêmes des super-héros », poursuit Scot Drake. En toile de fond figurera la nouvelle Worldwide Engineering Brigade, qui doit permettre à ses membres de pouvoir interagir avec les super-héros. Spider-Man, qui dispose de manière saisonnière d’une photolocation à Marne-la-Vallée, fait partie de cette équipe. D’après les documents déposés, une boutique doit également être aménagée dans un des futurs bâtiments.

A quelques mètres, les coulisses du spectacle Moteurs : action sont elles aussi remaniées dans l’optique du projet de transformation de Walt Disney Studios.

Publié dansEntreprises