Aller au contenu

Résistance, l’armagnac 100% Baco, prêt à être mixé, de Laballe

Le domaine Laballe a lancé Résistance, un armagnac 100% Baco aussi bien adapté à la dégustation qu’à la réalisation de cocktails.

Dans les Landes, à Parleboscq, Cyril et Julie Laudet perpétuent la tradition de la production d’armagnac, qui se transmet dans la famille depuis 1820. Ils nous avaient déjà étonnés avec la gamme Ice, Rich et Gold (3, 12 et 21 d’âge), en format 50 cl, en 2015, puis avec leurs sweat-shirts « Armagnac is back », dans l’esprit street wear. Aujourd’hui, ils misent sur les bartenders, qui découvrent ce jeudi à Paris le dernier-né de la maison, Résistance.

« Il y a plein de façons de déguster l’armagnac », souligne Cyril Laudet : en cocktail, en digestif, à l’apéritif… Le bartender Thomas Girard a participé à l’élaboration de Résistance, un armagnac qui s’appuie non pas sur l’ugni-blanc, mais sur le Baco. Cet hybride, issu d’un croisement entre la folle blanche et le noah, a été mis au point il y a un siècle par un instituteur landais. Menacé de disparition, il a, in fine, été inscrit au cahier des charges de l’armagnac.

Le Baco est un cépage résistant au phylloxéra. « Il s’est particulièrement adapté aux sables du Bas-Armagnac où il donne aux eaux-de-vie de la rondeur, de la suavité et des arômes de fruits mûrs, particulièrement après un long vieillissement », explique le Bureau national interprofessionnel de l’armagnac. Lancé en décembre dernier, Résistance a pour vocation de présenter le Baco à des nouveaux consommateurs. Le flacon est vendu au prix de 50 euros. « Avec ses notes de café, d’épices, et une salinité propre à nos terroirs, il est unique », poursuit Cyril Laudet.

De la visibilité au salon de l’agriculture

Pour faire connaître davantage leurs produits, Cyril et Julie Laudet sont montés à Paris pour la troisième année consécutive à l’occasion du Salon international de l’agriculture. Le stand auquel ils participent avec trois autres producteurs et un chef cuisinier, Chez les Landais, propose une offre de restauration et de boissons. « Nous recevons nos partenaires, et nous pouvons avoir une réelle action de communication », précise Cyril Laudet. Les villes de Dax et de Mont-de-Marsan ont rejoint l’opération pour l’édition 2019.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprises