Aller au contenu

Naked Grouse veut séduire les amateurs de whisky

Le whisky Naked Grouse se relance. Sa bouteille sans étiquette et sa méthode de fabrication lui permettent de se démarquer.

Après avoir fait quelques sorties lors de salons, le whisky écossais Naked Grouse s’est lancé sur le marché français fin 2017. Sa spécificité ? Son élégant flacon, flanqué d’un coq, dépourvu d’étiquette. « La bouteille attire l’œil. Perçue comme esthétique et moderne, elle se démarque des autres whiskies et nous n’avons eu que de très bons retours », se félicite l’équipe de William Grant & Sons France, qui distribue le produit dans les réseaux on trade.

Naked Grouse, qui appartient au groupe écossais Edrington (propriétaire de The Famous Grouse, leader de sa catégorie en Ecosse), entend renouveler le segment des scotch whiskies avec son contenant, mais aussi son contenu : ce blended malt est vieilli six mois de plus en fûts de Sherry Oloroso. Pour son relancement, Naked Grouse s’accompagne de suggestions de dégustation en cocktails : Sour (whisky, citron frais, sucre, liqueur à la cerise, blanc d’œuf) et Rob Roy (whisky, vermouth doux, jus de cerise, bitter à l’orange).

Un portefeuille de marques enrichi

« La marque vient compléter la gamme des whiskies premium/blended malt. Nous ne disposions que Monkey Shoulder en portefeuille. Cela permet de proposer une belle alternative aux personnes initiées à la catégorie, qui souhaiteraient découvrir de nouvelles références », l’équipe de William Grant & Sons France.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansFocus