Aller au contenu

Euro: TF1 et M6 face à l'élimination de la France

Avec 13.232.000 télespectateurs et 47,8% de part de marché, le dernier match de l’équipe de France de football dans cet Euro se sera achevé par une belle note du côté des audiences sur M6. Vendredi dernier, la déroute française face aux Pays-Bas avait été suivie par 12.600.000 personnes sur TF1. A chaque présence d’une équipe nationale dans une compétition de cette importance, les audiences s’envolent et les tarifs publicitaires aussi.

« Il est de notoriété publique que les droits sportifs ne sont pas rentables s’ils sont financés uniquement par la publicité », expliquaient début juin les experts de JP Morgan aux Echos. Or, c’est le modèle économique de TF1 et M6, qui s’applique aussi aux retransmissions sportives. Plus les probabilités d’une forte audience sont réunies, plus les tarifs publicitaires gonflent. Malgré tout, « l’impact de la défaite de la France sera marginal sur les matches qui arrivent », selon le président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost. Il s’est exprimé à l’AFP.

Selon des chiffres révélés par le Journal des Finances, TF1 devrait récolter à l’issue de la compétition 5 millions d’euros de moins que si l’équipe de France avait atteint la finale. 30 secondes de publicité auraient alors été commercialisées 250.000 euros sur un quart d’heure de mi-temps, contre 120.000 euros dans le cadre d’un éventuel Allemagne-Italie. L’impact se chiffre à 2 millions d’euros pour M6. « Le prix du spot de 30 secondes pour la demi-finale sur M6 a été fixé à 180.000 euros en cas de présence de la France et à 100.000 euros dans le cas contraire », indique au Monde Emmanuel Charonnat, de l’agence médias Starcom.

L’élimination de la France au sein de cet Euro aura donc des conséquences mitigées pour M6, à qui la compétition permet de renforcer son image de chaîne généraliste tout en faisant décoller sa part d’audience. Pour TF1, la déception risque en revanche d’être plus grande au vu des masses financières initialement prévues. La chaîne pourrait difficilement prendre le risque de se passer d’un tel événement dans un contexte concurrentiel délicat.

Les deux chaînes ont chacune déboursé 50 millions d’euros pour cet Euro, sans compter les 6 millions d’euros de frais techniques, la palme revenant à TF1. La première chaîne devrait engranger 26 millions d’euros de recettes, et M6 18 millions.

Publié dansEconomieEntreprises