Focus

Reconversion : de l’informatique à la restauration rapide

1 min de lecture

Thierry Vaisse, franchisé Subway en région parisienne, revient sur son expérience.

Thierry-Vaisse-02A la tête des restaurants Subway de Créteil (Val-de-Marne), le plus grand de France, et de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) depuis 2009 et 2011, Thierry Vaisse, âgé de 47 ans, envisage aujourd’hui de poursuivre son aventure de franchisé en comptant ouvrir deux nouveaux fast-foods d’ici l’an prochain. Il n’est pourtant pas restaurateur de profession…

« [Son] âge, la situation spécifique des plus de 50 ans en France par rapport à l’emploi, l’envie d’entreprendre et de créer [son] emploi sur le long terme » ont joué dans sa décision de se reconvertir en 2008, explique-t-il. Il était auparavant directeur commercial chez Palm. Il a misé sur Subway (41125 restaurants dans le monde et 502 en France) en raison d’un « marché de la restauration rapide dynamique, d’un concept bien rodé, de la notoriété et du positionnement leader de l’enseigne à l’international », ainsi qu’en raison « des opportunités de développement du concept et de l’enseigne en France ».

Si la recherche d’emplacements a constitué son principal défi – il a misé sur des centres commerciaux à fort trafic mais exigeants financièrement -, il doit aujourd’hui faire face à l’ensemble des défis quotidiens rencontrés par un entrepreneur, tel le management d’équipes. Il conseille aux potentiels candidats à la franchise « de réaliser une étude de marché approfondie, de bien étudier le concept et le réseau) de rencontrer en amont le plus grand nombre de franchisés, et de bien étudier les résultats financiers des franchisés en place ».

A lire également
La sélection de la rédaction

A la redécouverte de Lombem, restaurant dédié aux amateurs de viande, à Paris

A Paris, le restaurant Lombem, repaire des amateurs de viande depuis 2019, remet en avant son speakeasy, dédié aux groupes, et s’appuie…
La sélection de la rédaction

Paris : le restaurant Piccola Mia, pendant italien de Mon Coco, fait ses premiers pas place de la République

Place de la République, à Paris, le restaurant Piccola Mia succède à Pizza Pino, avec des recettes déjà éprouvées : décoration léchée, plats généreux, large amplitude horaire.
ÉconomieEntreprisesServices

Pour l’équipe des restaurants Mamé Kitchen, “être flexitarien, c’est s’éclater à découvrir de nouvelles saveurs rythmées par les saisons”

Créée en 2018, l’enseigne Mamé Kitchen compte cinq restaurants, conçus pour la vente à emporter, autour d’une offre de street food flexitarienne. Elle compte accélérer son développement.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter