Aller au contenu

Le poker en ligne, une pratique en constante évolution

Focus sur l’évolution des pratiques numériques dans l’univers du poker.

Depuis ses débuts dans les années 1990, le poker en ligne a subi d’énormes changements, rencontrant toujours plus de succès et suivant les avancées technologiques pour proposer toujours plus d’options et de confort de jeu. Cette industrie mondiale permet à des millions de joueurs de s’affronter partout dans le monde, de jour comme de nuit, peu importe le niveau de chacun.

Au début des années 2000, les leaders actuels du poker en ligne comme PokerStars ont apporté une grande variété de choix et de facilité de jeu. Le 24 mai 2003, un inconnu est vainqueur du plus gros de tournoi de poker au monde. En effet, Chris Moneymaker (photo) grand étranger des circuits professionnels, se qualifie pour le Main Event du WSOP (World Series of Poker) via un tournoi sur internet. Il remporte la finale ; dont le montant était de 2 500 000 $. Son histoire a bouleversé le monde du poker et a généré de véritables passions. Le pourcentage de nouveaux inscrits en ligne a explosé.

Le 27 décembre 2009, PokerStars lance le plus grand tournoi de poker online. Avec un buy-in (montant minimum) de seulement 1 dollar, l’opérateur réunit un nombre record de participants avec 149.196 joueurs inscrits. Le 28 septembre 2010, Tyson Marks est vainqueur des World Championship of Online Poker (WCOOP) et remporte la plus grosse somme d’argent en ligne, soit 2 278 097,50 dollars. En juin 2010, le poker en ligne est légalisé en France via l’Arjel, qui crée une liste des sites agréés.

Quel profil des joueurs?

Le joueur en ligne possède divers profils, il est de toutes les catégories sociales et de tous les âges. Dans l’étude « Sociologie des joueurs en ligne » de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (2013), on observe tout de même certaines tendances. Le joueur en ligne est le plus souvent un homme d’une moyenne d’âge de 36 ans. Il vit en concubinage, sans enfant, et il n’est pas propriétaire de son logement. Dans 64% des cas, son revenu net mensuel est supérieur à 1500€, et, dans 22% des cas il oscille entre 1500€ et 2000€.

Il joue plusieurs fois par semaine, surtout en soirée ou les weekends, et depuis son domicile, même si les nouvelles devises mobiles permettent une nouvelle façon de jouer pour s’occuper en déplacement. Il va choisir les sites de poker en fonction des bonus, de la qualité et de la simplicité de navigation, et possède un à deux comptes chez les opérateurs agréés.

Quelles perspectives?

L’avenir se fera en suivant les tendances des réseaux sociaux et des nouveautés technologiques. Les nouvelles applications permettent de jouer de plus en plus facilement sur mobile et tablette, faisant évoluer la pratique du poker en déplacement. Les opérateurs développent de nouveaux outils pour faciliter la pratique du poker et génèrent du contenu interactif pour motiver les indécis à sauter le pas.

L’avenir, c’est aussi savoir utiliser les réseaux sociaux pour dans un premier temps ouvrir la pratique du poker à de nouveaux profils de joueurs. Dans un second temps, ces réseaux sociaux permettent de prendre en compte les avis des joueurs qui utilisent Twitch ou YouTube, puisque ceci sont filmés lors de parties et qui sont suivis par des milliers de personnes chaque jour. Ces retours d’expérience sont précieux pour faire évoluer la qualité des applications et pour avancer ensemble vers une communauté toujours plus internationale.

Publié dansFocus