EntreprisesFocus

Chez Octopus à La Défense, flashback sur les cocktails des années 90

1 min. de lecture
Bar à cocktails Octopus - La Défense

Trop sucrés, les cocktails des années 90 ? Avant le reconfinement, Octopus, bar à cocktails doté d’une incroyable terrasse à La Défense, a proposé une sélection de drinks hauts en couleurs. Retour sur cette carte éphémère.

En attendant l’arrivée de sa nouvelle carte, le bar à cocktails et restaurant grill Octopus, à La Défense (Hauts-de-Seine), a proposé mi-octobre 2020, lors d’un événement ponctuel, avant la fermeture des bars-restaurants, une sélection de cocktails célébrant la nostalgie des cocktails new-yorkais des années 1990. Le responsable du bar, Sterling Hudson, qui a longtemps officié à New York, rappelle que les historiens considéraient cette période comme “sombre”, avec, au rayon drinks, peu de bars en-dehors des hôtels ainsi qu’une prépondérance des cocktails très sucrés.

Des recettes incontournables

Bar à cocktails Octopus - La Défense - Thomas Huot-Soudain

Thomas Huot-Soudain présente le Cosmopolitan.

Au rayon cocktails, impossible de passer à côté du Cosmopolitan (vodka Absolut citron, Cointreau, jus de citron jaune, jus de cranberry). “Nous souhaitions honorer les années 1990 et faire découvrir ce type de recettes au public d’aujourd’hui. Les gens les connaissent un peu, mais ne les consomment pas, car elles ne sont pas en vogue. Désormais, les cocktails sont moins sucrés.” La proportion des ingrédients a été revue en conséquence.

Bar à cocktails Octopus - La Défense

Autres cocktails à (re)découvrir : le Lychee Martini et l’Apple Martini (vodka Tito’s, liqueur maison de litchi, jus de citron jaune et vodka Absolut, liqueur de pomme Cambusier, jus de pomme granny smith), très onctueux et gourmands. Également, le Passion fruit Martini (vodka Guillotine, purée de fruit de la passion, sirop de vanille), un cocktail travaillé “à la manière d’un Pornstar Martini”. Avec une réelle impression de croquer dans les fruits. Qui a dit que les années 1990 étaient à oublier ?

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Article rédigé en octobre 2020, avant la fermeture des bars-restaurants. Carte susceptible de modifications.

A lire également
EntreprisesServices

“Il est plus simple de gérer des hôtels que seulement des bars”, affirment les dirigeants d'Experimental Group

En levant 380 millions d’euros, Experimental Group affirme sa mue vers le métier d’hôtelier, dans un contexte de tensions sur le personnel. Entretien avec Olivier Bon et Pierre-Charles Cros.
Entreprises

A Paris, le Bar 1802 repense ses cocktails avec les nouveaux rhums Eminente

L’hôtel Monte Cristo, à Paris, accueille l’univers des rhums Eminente. Une carte de cocktails accompagne l’événement, au Bar 1802.
Entreprises

La Brasserie Fondamentale développe ses bars à Paris

LBF compte désormais un bar à Bordeaux et, bientôt, trois établissements à Paris, pour mieux faire connaître ses bières. Un concept de…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter